Miss You – Kate Eberlen

Je sors le nez de mon deuxième café au lait, de ma lessive et de ma paperasse administrative (la rentrée est définitivement là, y a plus de doute) pour un peu papoter, là, tranquille avec vous. Hein qu’est-ce que vous dites d’une petite pause ?

source (9).gif

De ce que de quoi ça cause. 

C’est l’histoire de deux jeunes gens qui ne feront que se croiser. Deux personnes complètement opposés, destinés l’un à l’autre sans qu’ils le sachent. Tess et Gus sont adolescents quand ils se rencontrent pour la première fois à Florence. Une parole échangée, une photo prise et puis POUF, plus rien. Chacun repartira en Angleterre vivre sa vie, mouvementée. Tess perd sa mère et voit ses rêves d’université s’envoler pour prendre en charge l’éducation de sa jeune soeur. Gus, qui vient de perdre son frère aîné dans un accident, cet enfant chéri de leurs parents, doit se faire une place dans l’ombre écrasante du défunt.

Mariage, enfants, peine de coeur, aléas de la vie, joyeusetés et malheurs… c’est l’histoire de deux vies que Kate Eberlen nous raconte là.

Vont-ils vraiment réussir à se retrouver ? 

giphy

Mimine, elle en a pensé quoi ? 

Miss You, c’est carrément le genre de bouquin qu’on lâche difficilement. Déjà je trouve que c’est particulièrement bien raconté. Nan vraiment, Kate Eberlen sait extrêmement bien raconter des histoires. Là, je lui décerne la Palme de la Meilleure Conteuse. La narration, pas forcément évidente quand même, alterne les deux récits de Tess et Gus avec une telle dextérité que ça coule de source. On sait qu’ils vont se rejoindre à la fin puisque c’est quand même le pitch de départ, à l’instar de How I Met Your Mother, mais on ne sait juste pas quand ni comment. Et tout ce léger suspens est particulièrement bien rendu.

Ne vous attendez donc pas à ce qu’ils se rencontrent toutes les deux pages, qu’il se passe quelque chose entre eux rapidement : NON. Pour être honnête avec vous, le nombre d’interaction dans tout le bouquin doit s’élever à 3 ou 4. Et c’est vraiment pas grave. L’histoire personnelle de Tess et Gus est suffisamment passionnante pour qu’on se laisse emporter dans le récit. J’ai aimé lire les soucis de Tess avec sa famille déglinguée, ses rêves partis en fumée mais cette volonté qu’elle a de malgré tout s’en sortir. Quant à Gus, personnage hautement intéressant, souffrant de vivre dans l’ombre de son frère continuellement, il se cherche, fait des erreurs, vit des moments de joie mais aussi de peine.

Problèmes de famille (c’est peu de le dire), décès, histoire de couple, parentalité, échecs, coeur brisé et j’en passe… On est témoin de l’évolution de ces deux êtres, deux adolescents qui vont devenir des adultes et c’est franchement ce que j’ai beaucoup, mais alors beaucoup aimé. Kate Eberlen sait vraiment te décrire les aléas de la vie sans trop de ce pathos dans lequel on aurait pu vite tomber.

C’est pourquoi, j’étais prête à tamponner de mon label « Coup de coeur » Miss You si la fin… comment dire… disons que ça m’a presque gâché la super impression que j’avais eu jusqu’ici.

Spoilers Alert. Ne continuez pas si vous n’avez pas lu le roman. 

On s’en doutait, ils se (re)trouvent. Là-dessus, pas de surprises puisqu’on attend ça depuis le début. Ce que j’ai moins apprécié par contre c’est le côté « Oh mon dieu, mais nous sommes fait l’un pour l’autre. Marions-nous dans l’instant même, faisons des bébés chien, même si ça fait juste 5 min qu’on se parle ». Hého on s’calme ! Passez par la chambre d’abord, puis après on en reparle. Nan mais c’est vrai quoi ! Moi, j’mets plus de temps pour choisir une paire de chaussure…

Pourquoi une telle précipitation alors que TOUT le reste (et j’insiste bien bien dessus) était vraiment chouette ! Ça prenait son temps, le côté « drama » était dosé comme il fallait et puis là on te balance la meringue dégoulinante en pleine poire sur 10 pages, en vitesse accélérée parce que tu comprends faut finir le bouquin. Mimine pas d’accord. J’aurais préféré quelque chose de plus subtil. Finir sur un regard peut-être, nous faire comprendre implicitement que ça y est, ils se retrouvaient.

Pour la faire courte.

  • Des personnages top.
  • Un récit envoûtant.
  • De belles histoires humaines.
  • Une fin un peu « mwé bof ».

Moi j’pense qu’il y en a parmi vous qui pourrez être carrément tenté(e)s. J’dis ça… j’dis rien.

giphy.gif

14 réflexions sur “Miss You – Kate Eberlen

  1. « Marions-nous dans l’instant même, faisons des bébés chien, même si ça fait juste 5 min qu’on se parle » haha voilà ce que je reproche à la grande partie des films et livres romantiques que je m’aventure à regarder/lire de temps à autres
    Mais l’aspect « dramatique » de leurs vies respectives, tel que tu le décris, donne quand même envie de donner une chance à ce livre

    J'aime

  2. Aaah, je suis passée à la librairie hier, j’ai tenu l’objet entre mes mains, je l’ai pesé, retourné et… je l’ai posé.
    Ca sera pour une autre fois du coup, en espérant que le fin ne me laisse pas la même impression que toi du coup !^^

    J'aime

    1. J’vois que j’ai rebuté tout le monde avec ma fin… ^_^ » J’ai encore parlé trop vite, moi. Alors, vraiment sincèrement, du fond du coeur, la fin c’est 10 pages qui ne sont pas si importantes vis à vis de ce que tu lis pendant 500 pages : La véritable et belle histoire elle se trouve là. N’aie pas peur petite Plouf, aie confiance ! xD

      Aimé par 1 personne

  3. Je suis une rebelle, j’ai lu la partie spoilée. Bon, je t’avoue que c’est le genre de fin qui typiquement me fait fuir ce genre de bouquins. Personne ne fait ça dans la vie. Personne. Enfin, si, y en a, mais en général, c’est pas vraiment ceux qui ont vécu des expérieunces potentiellement traumatisantes pour être à ce point cucul.
    Du coup, bah je sais pas trop. Même si tout le reste est bien. Voilà.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s