Agatha Raisin et la quiche fatale – M.C. Beaton

Bonjour !

giphy.gif
Ça piquotte un peu ce matin…

C’est lundi et c’est moche parce que beaucoup d’entre vous reprennent le boulot ce matin. Alors pour palier à l’esprit maussade et à la petite dépression post-vacances, que diriez-vous qu’on parle d’humour, de quiche aux épinards, de talon aiguille et de meurtre ? Mimine s’est donnée la mission de vous (re)donner le sourire. Elle est comme ça, prête à tout pour son prochain, le coeur sur la main, quasi prête à partager ses Oreos (on a dit quasi, hein. J’peux envisager de vous donner une moitié de biscuit. Nan parce qu’il y a des LIMITES à la gentillesse).

Ce que de quoi ça cause. 

Agatha Raisin a décidé de partir en retraite anticipée. Elle vend donc sa boîte, s’achète un joli petit cottage dans une tout aussi jolie campagne anglaise, quitte Londres et les joies citadines. Elle en est sûre, ça va être merveilleux.

giphy

Avec ses talons aiguilles, sa coupe de cheveux hors de prix, ses allures de londonienne branchée, autant dire qu’elle fait tâche auprès des villageois. Et puis elle s’ennuie ferme. Alors elle a l’idée du siècle. Sachant qu’elle veut à tout prix s’intégrer à la communauté, elle décide de participer à une compétition de la meilleure quiche, organisée dans la bourgade. C’est sûr, on va l’A-D-O-R-E-R. Mais patatras ! L’arbitre du concours tombe raide mort en mangeant un morceau de sa tarte. Tout accuse Agatha et elle avoue tout : elle a en réalité triché et a acheté « l’arme du crime » chez un traiteur. Pour laver son honneur de l’opprobre générale, Agatha compte bien résoudre le meurtre elle-même. Quitte à se faire de sacrés ennemis !

Quelle quiche ! 

Si j’ai découvert cette série de livres, c’est grâce à Anne-Ju des Motordus que je remercie. Sans elle, j’crois bien que je serais passée à côté de l’incroyable Agatha Raisin. A mi-chemin entre une Samantha et une Bridget Jones, Agatha est le genre de nana drôle, intrépide et déterminée qu’on voudrait avoir pour bonne copine.

giphy

Habituée à être la reine des relations publiques et que rien ne lui résiste, Agatha se trouve brusquement face à des situations qui lui échappent. D’autant plus que là, devenue, par le coup du sort, enquêtrice malgré elle, Agatha va s’efforcer de résoudre l’affaire de la Quiche Fatale avec la subtilité et l’adresse d’un éléphant sur une piste de danse. Ses mésaventures, son désir de vouloir s’intégrer et de se faire apprécier me l’ont rendue immédiatement sympathique.

Quant à l’intrigue policière, si elle ne casse pas trois pattes à un canard borgne, certes, ce n’est pas bien grave au final. Oui, vous aurez sans doute compris qui est le meurtrier assez rapidement. Oui, le mystère n’est pas aussi tortueux qu’une intrigue d’Agatha Christie. Oui, oui et re-oui. Mais les chatons, franchement, en tout honnêteté, on s’en tamponne les amygdales. Et bien fort. Parce que comme je vous l’ai dit, la plus value, la cerise sur la chantilly, la cacahouète enrobée de chocolat c’est Agatha (haha). C’est qu’elle donnerait envie, la copine, de tout quitter et de se prendre une petite baraque sympa en pleine cambrousse avec un petit potager (j’suis une fille de la ville moi. La seule verdure que je vois de ma fenêtre, c’est le pot de basilic de ma voisine) et de se mettre devant la cheminée à déguster des romans policiers en buvant un bon verre de Chardonnay… Ze dream.

Les autres personnages qui gravitent autour d’Agatha sont tous aussi atypiques les uns que les autres et je sens qu’on va les retrouver avec plaisir dans la suite des aventures. Tiens, j’suis bien curieuse de savoir comment ça va se passer avec le nouveau voisin patibulaire mais beau comme un camion…

giphy.gif
Alors comme ça, vous êtes nouveau dans l’quartier ?

Verdict Final : Mimine vote OUI. 

Vous voulez de la lecture-détente fraîche, sympa, bien écrite, avec des personnages haut en couleur ? V’nez adopter Agatha. Moi, j’vous l’dis, je me suis marrée de bout en bout, prenant un plaisir immense à me plonger dans cette première aventure. J’en avais sacrément besoin après ma petite panne de lecture et mes déceptions du mois de Juillet.

• • • • • • •

J’vous quitte, j’vais aller préparer une tarte. Ça m’a donné faim toute cette histoire moi !

giphy.gif
YUMMY. 

22 réflexions sur “Agatha Raisin et la quiche fatale – M.C. Beaton

  1. Je n’ai pas autant rigolé que je l’avais espéré en lisant ces livres et j’avoue qu’au bout de quelques tomes, il y a quelques redondances, mais c’est vrai que ça se lit bien et c’est assez rafraîchissant! Par contre la série ne correspond en rien à l’idée que je le faisais des personnages (sauf pour James et Roy).

    Aimé par 1 personne

  2. Comme tu dis, l’intrigue ne casse pas trois pattes à un canard mais comme en plus, je n’ai pas du tout accroché au personnage d’Agatha, j’ai survolé les dernières pages et viré les autres tomes de ma liseuse ^^

    J'aime

  3. J’ai entendu parler de cette série à cause de la série TV. Et je dis bien « à cause » parce que je n’en ai pas entendu que du bien. Enfin, du coup, tu arrives quand même à titiller ma curiosité. Si à la base, on est bien clair qu’on ne lit pas le bouzin pourl’intrigue policière, pas de déception en vue de ce côté-là, déjà !

    J'aime

    1. Là on est dans du bouquin plaisir, détente à max avec en toile de fond une enquête. Je trouve que tous les ingrédients sont bien dosés, et quand j’ai compris que l’intrigue policière n’allait pas être foufou, je n’ai été déçue pour autant. Après, si comme Isa on accroche pas avec Agatha dès le départ, c’est un peu risqué de s’y aventurer je pense.

      J'aime

  4. J’aurais bien aimé, mais je n’ai pas réussi à m’en tamponner moi, au final, de l’intrigue ^^ Surtout en m’enfilant les 2 premiers d’un coup. J’aurais peut-être pas dû en fait !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s