The Glass Magician – Charlie N. Holmberg

Les Petits Pédestres Croustillants sont de retour pour une lecture commune qui fût… pas jojo. Je remercie les éditions Amazon Crossing ainsi que Netgalley et m’excuse d’avance pour l’avis qui va suivre. Mais genre vraiment beaucoup. Parce qu’attention les mirettes, ça va gicler. Mimine va repeindre les murs avec le sang qui lui ait sorti par les yeux pendant la lecture. Heureusement qu’elle n’était pas seule et qu’elle a pu se défouler un tant soit peu auprès des petites camarades.

June &Cie // Le Brocoli de Merlin // Isa la Rousse

Je le dis, je le répète, ça risque de spoiler un poil. Si vous ne connaissez pas, je vous invite à aller lire mon avis enchanté du premier tome >HERE<

Quelques semaines ont passé depuis que Ceony Twill a sauvé son maître, Magicien Emery Thane, d’un arrachage de coeur intempestif et la jeune apprentie se morfond un peu d’amour pour le magicien. L’ex-femme maléfique d’Emery, Lira, étant toujours sous l’emprise du sortilège de Ceony, tout le monde est revenu à son quotidien, tranquillou-bilou. Or voilà lors d’une visite dans une usine de papier (dont on ne sera jamais l’utilité de cette visite d’ailleurs) (Mimine, on avait dit qu’on attendait avant d’envoyer les gnions…), Ceony et ses camarades (que ne nous reverrons jamais) (MIMINE !) échappe de peu à l’explosion de la dite-usine. Qui est derrière tout ça ? Qui en veut aux magiciens du papier ? Les Exciseurs, magiciens du sang et de la chair, seraient-ils de retour pour jouer un mauvais tour ?

Oh my my. Mais qu’est-ce qui s’est passé ?

giphy (78).gif

Tout avait bien commencé avec un premier tome enchanteur et assez poétique dans son genre. C’était mignon, c’était frais et l’univers promettait une belle évasion chez les Plieurs, ses amoureux du papier. Mais les signes de la débandade étaient déjà là apparemment et Mimine n’avait vu que du feu. Alors bon quand on a commencé le second tome avec les Petits Pédestres, on y est allée les sandales au pied, sans prendre de crème solaire et bien trop confiantes. La désillusion fût un peu brutale, je vous le cache pas.

L’histoire d’amour est vraiment au coeur de l’histoire, ça ne fait aucun doute. Ceony est amoureuse de son maître Plieur depuis qu’elle a vadrouillé littéralement dans son coeur au tome précédent. Mais voilà, la jeune fille ne sait pas si son maître éprouve les mêmes sentiments, et ça ça la turlupine beaucoup. Est-elle assez jolie pour lui plaire ? A-t-elle autant d’attraits que l’ex-épouse psychopathe qui lui a notamment brisé et arraché le coeur ? N’est-elle pas trop godiche, trop plate, trop… Zzzzzz Zzzzz Oh pardon je m’étais assoupie.

giphy (75).gif

Il semblerait surtout qu’elle soit atteinte de cécité, la petite Ceony, incapable de capter les signaux (enfin les pancartes d’autoroute avec fumigènes et tout l’orchestre) que lui envoie Emery qui lui tente de choper la moindre occasion pour la toucher sur le bras/la main/les omoplates/ l’épaule, la gauche puis la droite (quelque fois même les deux en même temps ce fifou !). Tout le monde capte le petit manège de Monsieur à commencer par le Professeur McGonagall (pardon, Magicienne Aviosky) et ça plaît pas beaucoup à la doyenne qui avait placé Ceony en apprentissage chez Emery. En même temps, fallait s’attendre à quoi en laissant une jeune fille mignonne comme un coeur vivre SEULE avec un magicien beau comme un camion ? Quel professeur inconscient FAIT ÇA ? Faut pas s’étonner qu’après ça veuille faire des bébés-chien.

giphy (76).gif
Je voulais absolument mettre ce gif. Comme ça gratis. Tant de pipounise, ça fait pas de mal.

Tout ça c’est bien gentil me direz-vous, mais qu’en est-il de l’intrigue ?

Euh… On peut passer aux personnages plutôt ? Nan parce que je sens que j’aurais plus de choses à dire. Bon, d’accord…

Avec 235 pages, je ne m’attendais pas à une épopée tolkienienne, mais un poil plus étoffé j’aurais pas dis non, non plus. Disons que ça tourne un peu en rond toute cette histoire d’Exciseurs vengeurs pas vengeurs aux motivations pas très claires. Même entre eux, au sein de leur groupe, on sent qu’ils sont pas hyper raccord non plus.

Donc les personnages.

Ceony est très gentille, brave fille, mais son côté cruche et femme au foyer parfaite des années 50 m’ont 1) gonflée 2) angoissée. Si au départ, j’avais trouvé les hésitations de notre héroïne et les atermoiements envers son Emery assez choupi, je ne vous cache pas que voir son héroïne passer son temps à s’excuser et à se considérer comme le nombril du monde parce que tout est de sa faute, bien entendu, c’est un peu pompant. La première fois, c’est mignon mais la 32e fois…

Quant à Emery Thane, eh bien. C’est Emery. Aux mains baladeuses. Je l’aime bien, d’autant qu’on le voit pas beaucoup parler sauf pour l’entendre dire tout le bien qu’il pense de son élève. Il est mystérieux, mais en même temps pas trop (on connaît un peu toute sa vie depuis le 1er tome), il est beau mais possède un côté Doctor Who assez craquant. Nan j’avoue, j’aime bien ce personnage.

(EDIT Broco me dit de rajouter ceci : Je trouve Emery aussi joli qu’un vase de fleurs. Ça sent bon, c’est joli, ça ne sert à rien, mais ça habille une pièce. Donc le gars ne me dérange pas dans le sens où comme il fait pas grand chose, à part brasser de l’air continuellement, j’ai pas grand chose à lui reprocher. Nan en fait si, je lui reproche son attirance pour l’autre cruche. Ouais là carrément.)

Et c’est tout.

En fait, pour tout vous dire, en réfléchissant, je suis un peu colère envers Charlie Holmberg. Et déçue. Quand on a un univers sympa avec un nombre infini de possibilités narratives, pourquoi faut-il que ça ne se résume finalement qu’à une histoire d’amour très banale ? Tout ça relève à mes yeux d’une certaine paresse d’écriture. Les rebondissements n’ont ni queue ni tête, les personnages secondaires n’ont pas vraiment d’importance ni même de réelle épaisseur. Le cas de Delilha, la copine de Ceony, par exemple, on en parle ?

Spoiler : elle meurt à la fin, d’accord. Je dois en être attristée ? Vraiment ? Je ne connais pas cette fille qu’on m’a présentée vite fait 200 pages plus tôt. Comment je peux ressentir de la peine ? 

Pages après pages, j’ai vu mes dernières illusions s’éteindre, l’auteure préférant s’intéresser à son histoire d’amour conventionnelle et laisser de côté les multiples opportunités de nous faire une vivre une vraie intrigue palpitante et de nous faire découvrir son univers.

Arrivée à la fin, j’étais pas bien fière de ma lecture, mais je crois que c’est aux remerciements de l’auteur que j’ai définitivement abandonnée toute envie de lire la suite.

« Chapeau bas à notre Seigneur qui m’a dotée d’une imagination débordante. »

giphy (79)

Ouais enfin j’sais pas vous, mais je trouve que Dieu a sacrément picolé sur ce coup-là…

35 réflexions sur “The Glass Magician – Charlie N. Holmberg

  1. Je valide mais tellement TOUT dans cette chronique. Exaspérante, la Ceony. Par contre, la toile Emery, j’ai un peu plus de mal que toi, je sais pas, je le trouve transparent en fait, et j’ai bien du mal à croire qu’il peut s’enflammer pour quiconque, et encore moins pour la tartiflette (une petite tarte) qui se plie (haha) en 4 devant lui… Fin, bref. Pas content pas content pas content

    Aimé par 1 personne

    1. Je trouve Emery aussi joli qu’un vase de fleurs. Ça sent bon, c’est joli, ça ne sert à rien, mais ça habille une pièce. Donc le gars ne me dérange pas dans le sens où comme il fait pas grand chose, à part brasser de l’air continuellement, j’ai pas grand chose à lui reprocher. Nan en fait si, je lui reproche son attirance pour l’autre cruche. Ouais là carrément.

      Aimé par 2 people

  2. C’est terrible comme je te souhaiterais presque de faire de mauvaises lectures juste pour le plaisir de lire tes chroniques cinglantes derrière xD Bon, presque, parce que tu mérites de belles lectures aussi quand même !

    J'aime

  3. Je pense que je vais passer mon tour pour cette série du coup x)
    J’avais bien envie de lire le tome 1 mais si c’est pour lire une suite comme ça, je préfère m’épargner haha.

    J'aime

      1. Ouais mais moi aussi, niveau romance je suis assez exigeante.. Et là vous avez quand même toutes un avis mitigé/négatif donc bon, je crois qu’il vaut mieux que je passe mon chemin :p

        Aimé par 1 personne

  4. Mais c’est quoi ces remerciements! ! O_O « merci moi d’être géniale » non mais bon…
    Ça me fait penser au seul livre de guillaume Musso que j’ai lu pour critiquer en connaissance de cause (je suis fâchée par principe contre les écrivains qui pondent 5 livres par année), ça devait s’appeler « ne m’oublie pas » ou « si tu n’étais pas là » ou « serais-tu là ? » ou « tu me manques » enfin tu vois, et dans l’INTRO monsieur Musso avait écrit un petit mot genre « ne racontez pas la fin à vos amis avant qu’ils lisent le livre parce que ça gâcherait toute l’histoire »
    Well well, mec, redescends de quelques étages, je te promets que c’était pas la fin révolutionnaire qu’il essaie de te vendre, ce culotté. C’est tellement prétentieux oh là là !
    La ça me fait le même effet haha l’info qu’on retient c’est pas « merci seigneur », c’est « tavu, j’ai trop d’imagination hihi et pis même que je suis fervent catholique et que j’aime mon prochain »
    (je m’emporte un peu ^^)
    Bref, j’ai pas lu ce livre parce que je craignais que ce soit trop jeunesse pour moi, et si je le trouve gratuitement je tenterai peut-être par curiosité, mais pas plus emballée que ça pour l’instant ;)

    J'aime

    1. On a halluciné quand on a lu ça ! Faut quand même avoir un sacré culot pour oser dire ce genre de choses. Même si tu sais au fond de toi que ton roman est génial, un peu d’humilité peut pas faire de mal.
      Enorme pour Musso ! Genre mec, on fait un peu ce qu’on veut, nan ? xD
      Ouais j’avoue un auteur qui remercie Dieu, ça me fout un peu de l’urticaire. J’suis pas fan des odeurs d’eau bénite.

      Aimé par 1 personne

  5. Rhooo, flûte, il est dans ma PAL ! Il va peut-être y rester un peu plus longtemps que prévu du coup. J’avais tellement aimé le premier tome ! Mais si elle devient cruche, ça va pas le faire !

    J'aime

  6. Je purrais faire un C/C de mon commentaire chez notre brocoliesque amie : NOOOOOOOOOOOOON ! Pourquoi ? Pourquoi ? POURQUOI ???
    J’avais bien aimé ce premier tome, vraiment vraiment bien. Là, je n’ai plus envie de lire la suite, ou alors si, quand même. Est-ce que si je suis prévenue, je peux trouver ça pas si pire ?

    J'aime

  7. Oh bon sang je suis désolée que ce livre ne t’ai pas plu, mais je dois quand avouer que je me suis bien marrée en lisant ta chronique… Tout n’est pas perdu grâce au Seigneur xD

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s