Puzzle – Franck Thilliez

Vous aimez les situations tordues ? Vous aimez les asiles d’aliénés au lourd passé ? Vous aimez avoir des personnages français avec des noms américains ou tout droit sortis d’un générateur de patronyme sur Google ? Vous êtes au bon endroit.

Ilan, qui vient de perdre ses parents morts dans un tragique accident, est un jeune homme qui vit peu ou mal. Employé dans une station de service la nuit, dessinateur à ses heures perdues et ancien grand amateur de chasses aux trésors, Ilan est retranché dans sa solitude lorsqu’un beau jour, son ex-copine Chloé lui propose de participer à un jeu d’énigmes totalement ouf. A force de chercher les quelques indices les menant à « Paranoïa », Ilan et Chloé sont sélectionnés pour finalement y participer. Le principe : vivre dans un asile avec d’autres participants pendant quelques jours et trouver toutes les clés permettant d’empocher le pactole.

Règle n°1 : « Quoiqu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu. »

Règle n°2 « L’un d’entre vous va mourir. »

La récompense : 300 000 euros.

Donc j’ai lu un Thilliez, un des grands maîtres du thriller français. Comment j’en suis arrivée là, tel une pochtronne avec sa bouteille de Villageoise ? Disons qu’après avoir terminé La Mémoire de Babel, j’étais pas tellement dans mon assiette.

giphy (42).gif

Que lire après ÇA ? Il me fallait un truc détente, pas très exigeant et suffisamment prenant pour éviter la panne de lecture que je sentais imminente. Eeeet je dois dire que même s’il y a eu des couac-oussinets (du verbe couac-oussiner bien sûr), Puzzle a rempli son office. 

On suit donc notre héros, Ilan, qui n’est pas le mec le plus stable et zen de la terre, on a qu’à dire ça, puisqu’il est persuadé que ses parents, d’imminents chercheurs sur la mémoire, ne sont pas morts dans un accident de bateau et persuadé que des gens le surveillent depuis quelque temps (font-ils partis du jeu ?). En participant à « Paranoïa », Ilan sait qu’il y a un truc louche derrière tout ça. Parce que qui débourserait autant d’argent pour un simple jeu de piste ? HashtagComplot.

Mystère et boule de gum.

Si les cent premières pages sont un peu… laborieuses (disons que vous serez pas franchement ébloui par le style de l’auteur) car mise en place des personnages, car mise en place de l’intrigue et patin-couffin, et que l’asile ne montre le bout de son petit nez tout mignon qu’au milieu du roman, je dois avouer que Thilliez a du talent pour insuffler un rythme effréné et faire en sorte de garder les mains de son lecteur restent collées au bouquin (à la liseuse pour ma part). Et pourtant c’était pas gagné au départ, j’étais pas la cliente la mieux placée pour être séduite par Monsieur. Je le rappelle, je venais de sortir directos de la Passe-Miroir, autant dire qu’il fallait vraiment déployer des trésors d’imagination et de patience pour arriver à capter mon attention.

Même si je me suis bien prise au jeu, j’ai un peu pouffé et levé les yeux au ciel devant quelques clichés du genre. On en parle de cette manie de mettre des noms américains à des personnages français ou pas ? Exemple : l’ex-copine d’Ilan s’appelle Chloé Sanders.

S-A-N-D-E-R-S.

Nan y a que moi ? Parce que moi vous me mettez un nom pareil, y a une image qui me vient à l’esprit, là tout de suite, et j’aurais aimé éviter l’avoir voyez.

01296808-photo-la-pochette-du-single-de-cindy-sander
J’suis sur Youtube et me suis mise la chanson. Ah bah voilà, bravo M. Thilliez ! 

Mais surtout, le bas qui blesse, le truc qui t’arrive et qu’il faudrait pas, j’ai deviné le pourquoi du comment à 53 % de ma lecture. Bah oui mon grand, faut pas nous mettre des indices aussi grands qu’une pancarte d’autoroute, aussi. Surtout que bon apparemment, Thilliez et moi avons la même culture cinématographique, on a du voir et aimer les mêmes films.

Forcément, j’ai un peu décroché. 

Forcément, quand les personnages découvraient certains choses sur certains trucs, j’étais pas dedans. Quand le héros se pose un milliard de questions et que tu sens que l’auteur aimerait t’emmener sur des pistes mystérieuses, tu sais que c’est un coup fourré, qu’on essaie de te la faire à l’envers. Non monsieur Thilliez, je refuse ! On ne me prend pas pour un jambon comme ça ! J’ai continué malgré tout (c’est à mettre au crédit de l’auteur et de son rythme), curieuse de savoir comment ça allait vraiment se terminer et satisfaite page après page de voir que j’avais bien flairé la truffe. C’est qui la plus forte ? C’est MIMINE !

Aaaah ! Arrgh ! Youtube vient de me mettre automatiquement Un monde parfait d’IlonaEnfer et damnation ! 

Bref. Pour conclure (oui parce qu’on fait les choses proprement et organisées aujourd’hui), même si ça n’a pas été une grande réussite sur l’ensemble de la lecture, je voudrais remercier chaleureusement Thilliez pour m’avoir donner l’occasion de ne plus penser, pendant quelques jours, à… oh mon dieu c’est trop dur. 

giphy (44).gif

 

19 réflexions sur “Puzzle – Franck Thilliez

  1. Haha je me le garde sous le coude pour cet été, ce fameux troisième tome d’une certaine passe-miroir, je suis pas pressée de me retrouver dans le même état que toi ;)
    Je DESTESTE deviner la fin d’un polar, en général ça me ruine tout le bouquin, d’autant plus qu’en général j’essaie de pas trop faire de théories donc si je trouve c’est vraiment qu’on me l’a mis sous le nez… J’ai lu un seul Thilliez, « Angor », et j’ai absolument pas d’avis sur ce livre haha il me semble que c’était pas mal, mais en même temps ça m’a pas transcendée, mais je saurais pas dire pourquoi, mais les personnages étaient pas dingues, mais l’histoire est pas si mal, enfin je crois, enfin je sais plus… (tu vois le genre) (surtout pas écrire une chronique avec une base pareille haha) du coup pas sûre que je retente le monsieur, mais un jour peut-être, sait-on jamais :)

    Aimé par 1 personne

    1. Je t’assure que c’était de l’ordre du « Regarde l’indice ! Là tu le vois ? Il est beau mon indice, il est beau ! » Inloupable… xD
      Je comprends ce que tu veux dans le sens où c’est pas mauvais mais quoi dire de plus ? J’ai tellement galéré pour ce billet si tu savais !
      (oui tu fais bien de prolonger le plaisir de lire le T3, moi j’ai pas pu, j’en aurais pas dormi, mais je donnerai mon rein gauche pour le relire sans rien connaître de l’histoire… ^^)

      Aimé par 1 personne

  2. C’est clair que c’est jamais hyper bien écrit, ni transcendant, mais un Thilliez de temps en temps, ça fait du bien, ça se lit facile et c’est prenant. Le gars est d’min coin aussi, du coup il a une popularité de ouf à Lille, j’ai commencé à le lire en bossant en librairie parce que tout le monde trouvait « bizarre » que je n’aime pas (j’aimais pas sans connaitre en fait, je pensais que c’était du Harlan Coben, mais c’est quand même un peu au-dessus) Et finalement, j’ai lu toute sa bibliographie sans pb, j’ai le dernier à découvrir bientôt d’ailleurs.
    Mon préféré, c’est Vertige, je crois :)

    Aimé par 1 personne

    1. Nan mais voilà c’est pas une purge comme peuvent l’être les Harlan Coben. J’ai Vertige aussi sur les conseils d’une copine fan de l’auteur. Elle m’a dit que c’était le meilleur.
      Je suis juste déçue d’avoir senti le noeud de l’histoire, parce que sinon du reste je me suis bien plu dedans. A retenter !

      J'aime

      1. En même temps, la fin est telllleeeeeemmmmennnt pas originale et le tout telleeeemmmmeenntt prévisible que je ne sais pas ce qui lui a pris au bonhomme. J’avais deviné assez rapidement aussi tout en me disant, héhé, c’est pas possible que ce soit ça, c’est trop simple ! Eh ben, si -_-

        Aimé par 2 people

  3. j’avais lu la BD Puzzle il y a quelque temps, je ne l’avais pas trouvée extraordinaire, je n’ai lu qu’un Thilliez sinon qui s’appelle Vertige , qui est un page turner dans le genre aussi , l’intrigue est plutôt pas mal mais j’ai l’impression que plusieurs ficelles se retrouvent dans ses livres. Ca reste comme tu le dis de la détente assez occasionnelle pour moi.

    J'aime

  4. Je n’ai que que Vertige, contente de savoir donc que j’ai lu le meilleur, parce que je crois bien que ce sera le dernier …. les ficelles sont trop grosses et la fin fait plouf ! j’aime bien les lectures détentes mais là, ça ne me détend, ça m’agace !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui j’ai vu qu’il y avait une BD, ça me tentait limite de voir les images de l’illustrateur comparées aux miennes… Nan mais oui la fin, elle sort du chapeau du magicien aussi. Moi ça m’a rappelée le film de thriller/horreur Identity (dont la fin est mieux d’ailleurs).

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s