Lucifer Box et le club Vesuvius, t1 – Mark Gatiss

On ne pourrait vous cacher longtemps, je pense, que l’auteur de cette série livresque so british est :

  1. L’un des créateurs de la série Sherlock ;
  2. L’interprète du génialissime Mycroft Holmes de la dite-série ;
  3. Le Maître dans la vie d’un certain Dragon.

Les attentes de votre Mimine étaient donc, vous vous en doutez, allègrement enormous. Allais-je retrouver la patte de Mark Gatiss, notre inénarrable gentleman anglais dans le genre romanesque ?

*craquement de doigt* Commençons.

Lucifer Box. Notez-le bien car c’est de lui dont il va être question, et parce qu’avec un nom pareil, il serait quand même bien bête de l’oublier. Londonien dandy, intellectuel et peintre, Lucifer Box est avant tout un espion pour une organisation secrète qui sert les intérêts de l’Angleterre et de sa Majesté, Edouard VII, à la naissance du XXe siècle. Sans état d’âme, n’hésitant pas à exécuter ses victimes entre la poire et le fromage, ce mauvais garçon se révèle être, de son propre aveu (voyez la lucidité de l’engin) également narcissique, arrogant, cynique, particulièrement égoïste et à la sexualité (très active ceci-dit) délibérément floue. Toutes ressemblances avec un autre héros déjà cité seraient parfaitement fortuites. Bien évidemment.

giphy (22)

À l’instar du célèbre high functionning sociopath, Lucifer est pourtant un personnage que l’on sent avoir un fort potentiel « attachant » (restant cependant encore à bien établir dans la suite de ses aventures, m’est avis).

Donc après avoir été présenté dans les règles de l’art à Lucifer Box en personne (narrateur de ses propres aventures) (je vous ai dit qu’il était narcissique ?), nous apprenons que de très réputés scientifiques disparaissent dans des circonstances suspectes. Après que l’agent de liaison en Italie ait été retrouvé assassiné, Lucifer est dépêché sur l’affaire immédiatement.

Vous trouverez donc des disparitions, des cercueils vides, une veuve défigurée, un mille-pattes venimeux, des orgies romaines, une course-poursuite en fiacre… entre autres.

Ça fait saliver ou pas ?

De l’humour, du british, du coquin : la recette magique

Produit made in England dans ce qu’il y a de plus formidable, ce premier tome des aventures de Lucifer Box nous entraîne dans une enquête rocambolesque. Flirtant sans vergogne, mais avec talent, avec le kitsch d’un épisode du Doctor Who, Le Club Vesuvius est un de ces petits plaisirs coupables que nous nous enfilons sous la couette sans bouder notre bonheur. Le verbe est haut, l’humour caustique et l’élégance et la « petite phrase » à la Oscar Wilde plantent bien l’univers sous les yeux d’un lecteur qui saura reconnaître toutes les références à la culture anglaise. Bref, du Mark Gatiss tout craché !

Reste un petit bémol pour ma part : l’énigme se révèle un poil faiblarde que la grandiloquence d’un méchant flamboyant n’arrive pas à racheter. On devine un peu vite les enjeux et les ambiguïtés de l’intrigue et je trouve ça dommage quand on connaît le talent de Gatiss pour pondre des situations retorses et alambiquées. L’enthousiasme communicatif, émanant de sa plume virevoltante, n’arrive pas toujours à cacher les petits défauts que repère immédiatement l’oeil aiguisé de Mimine. Notre cher Mark se laisse sans doute un peu trop emporté par la verve et la personnalité haute en couleur (et particulièrement chargée) de son héros… Du coup, certains personnages secondaires auraient peut-être mérités davantage de subtilité dans leur conception afin que l’on ne devine pas trop rapidement la face cachée de l’amulette.

giphy (23).gif

Malgré tout, le roman possède un charme fou, une écriture inventive qui titille toujours la ligne du « too much » sans jamais la franchir. Un véritable exploit d’équilibriste. Une très agréable lecture donc qui m’a donné l’occasion de m’évader pendant le week-end de mon déménagement et de penser à autre chose. Et puis, bien évidemment, cela va sans dire, c’est tout naturel, tatataa *révérence*… je remercie la copine June sans qui je ne me serais peut-être pas penchée sur ce bouquin. Là, j’vous l’dis, j’ai d’ors et déjà le second tome dans ma liseuse. Il attend patiemment les prochaines vacances reposantes. Je suis hâte !

22 réflexions sur “Lucifer Box et le club Vesuvius, t1 – Mark Gatiss

  1. Ce gif de sourire est fantastique :D Et il faut absooolument que je continue à regarder Sherlock. Le problème étant que je suis incapable de regarder une série sans faire autre chose en même temps (Candy Crush ou des Sudoku, en général.. j’ai terriblement besoin de m’occuper les mains), et du coup forcément les séries d’enquête j’y comprends rien du tout. Oui, je sais, c’est la pire excuse du monde !

    Aimé par 2 people

    1. Moi aussi faut que je joue aux bulles sur mon portable à chaque que je regarde un truc. Généralement quand ça ne me passionne pas des masses. Par contre devant Sherlock JAMAIS. Sacrilège ! Nan, vraiment faut que tu vois la suite quand même (j’te dis ça, j’suis absolument pas objective en même temps).

      Aimé par 1 personne

  2. Eh bien, nous avons eu le même ressenti sur cette lecture, au poil d’anglais près ! Le héros, so british et so Gatiss est absolument parfait, d’une verve et d’un humour qui font mouche, le décorum autour rajoute la petite touche en plus mais l’intrigue est un petit peu en-dessous de ce qu’on en attend.

    Aimé par 2 people

      1. J’avoue avoir eu un peu la même impression dans le tome 2, même si c’est de moindre mesure. On continue à deviner le dénouement à l’avance mais j’ai trouvé les personnages secondaires déjà plus subtiles quand dans le premier^^

        Aimé par 1 personne

  3. Je ne porte pas spécialement Gatiss dans mon cœur mais d’un point de vue objectif, je crois que c’est une lecture qui pourrait bien me plaire ! Espionnage, époque victorienne, écriture inventive… hâte d’avoir un jour l’occasion de lui donner sa chance !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s