Outlander, intégrale 1 – Diana Gabaldon

En écoutant Mylène Farmer et son Paradis Inanimé (on ne se moque pas !) (nan j’déconne, allez y moquez-vous), c’est une Mimine battant l’entrechat qui vous écrit aujourd’hui ce billet. J’ai enfin lu le premier intégrale Outlander, cette saga livresque et sérielle ultra connue, cette petite chose que je m’étais évertuée jusqu’ici de ne pas toucher. De quoi ça cause ? Alors à moins que vous ne viviez dans le volcan Volvic avec votre élevage de chèvres angoras, il est quand même très difficile d’être passé à côté du phénomène. Mais dans le doute, au cas où, fendillons nous d’un résumé.

source (1).gif

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Claire Randall et son époux Frank se retrouvent enfin après des années de séparation. Pour fêter ça, ils partent en voyage de noces en Écosse pour renouer les liens mais surtout pour retrouver la trace d’un ancêtre de Frank qui historien s’intéresse à son aïeul, le capitaine des Dragons Rouges John Randall. Un jour, alors que Claire se balade seule, elle découvre un bien joli Cromlech (cercle de menhirs), mais, en touchant une des pierres, Claire est propulsée au XVIIe siècle. Elle tombe nez à nez, en plein milieu d’une échauffourée anglais vs écossais, sur John Randall (qui est le sosie parfait de Frank) et sur un groupe d’hommes en kilt, appartenant au clan puissant d’Highlanders, les MacKenzie, qui eux vont emmener la pauvre femme contre son gré sur leurs terres. A une époque de grands bouleversements, où les Highlanders sont en guerre sourde avec l’occupant anglais, Claire va devoir se fondre dans la masse, non seulement garder son secret qui pourrait lui valoir le bûcher, mais surtout résister au très beau, très rouquin, très fougueux Jamie Fraser, neveu du chef des MacKenzie.

giphy (18).gif
Ça tombe bien mon loulou, moi aussi !

Comme beaucoup, sachant que la saga de Gabaldon commence à dater, je l’ai découverte avec la série TV. Pas de bol, je n’ai pas du tout accroché ni à l’histoire ni aux personnages, dont celui de Claire qui me sortait un peu par les yeux (alors que l’actrice est douée et d’une grande beauté, m’enfin…). Si j’vous raconte ça, c’est pour que vous compreniez le paradoxe que j’ai eu en découvrant le livre. Car pour le coup, j’ai juste adoré ce premier intégrale. Mais alors, tout, tout, tout.

Le roman a beau être épais (852 pages), il fait figure de petit recueil de poésie comparé aux autre tomes (de véritables mastodontes) (j’vous conseille quand même de j’ter un oeil au « tome » n°5, juste comme ça pour que vous sachiez à quoi vous attendre).

giphy (20)

Ça pourrait faire peur, c’est vrai (nan tu crois ?), mais rassurez-vous ça se lit tout seul. Car si la suite (et le tome n°5) est aussi bonne que le premier tome alors, vous n’aurez pas le temps de dire ouf que vous serez déjà plongé, le nez collé au papier, à avaler les pages comme un boulimique sur son paquet de chips. Comment se fait-ce ? Eh bien vous allez découvrir ça tout de suite.

Les 10 bonnes raisons de lire Outlander

1) C’est une véritable épopée passionnante, dont le souffle épique et entraînant vous coupe la respiration. Oui oui réellement, vous vous asphyxiez dans votre lit, là comme ça.

2) Claire est une héroïne moderne au langage fleuri, fort en café qui ne se laisse pas faire. Et ça Mimine approuve des deux mains. Son caractère et ses prises de position jurent tellement avec une femme du XVIIe que certaines situations sont assez cocasses.

3) Y a de l’humour. Oui oui. Exemple : Jamie qui n’a pas bien intégré la technique du clin d’oeil et du coup ressemble à un hibou quand il fait une proposition coquine. Oui on n’hésite pas à vous casser la sexyness du personnage, comme ça, dans un éclat de rire.

4) Le style de Gabaldon est vraiment chouette, fluide avec une pointe d’érudition. Il rappelle que la trame de l’histoire aurait très bien pu trouver sa place dans une collection Harlequin si elle n’avait pas été écrite par quelqu’un qui savait y faire. Du coup y a de la romance, certes, mais on apprend beaucoup sur l’Histoire écossaise et les moeurs du XVIIe siècle. C’est la petite caution intello qui fait pas de mal.

5) Des rebondissements. Des coups fourrés. Des psychopathes (un en l’occurence). La scène de la prison là… Pwoa !

6) Une atmosphère si bien rendue que vous auriez p’têtre envie de tout quitter, acheter un kilt sur Ebay et d’aller monter votre petite cabane en Ecosse. Moi j’me tâte encore voyez.

7) Une belle histoire d’amour qui réserve son lot de surprises. Oui elle est belle. Parfois un peu nunuche, je l’admets, mais c’est quand même très mignon.

8) Un grand plaisir de lecture, avec cette satisfaction d’avoir un gros bon bouquin entre les mains, bien calé sous la couette. Tu rentres du boulot, t’es crevé, tu prends ton bouquin et là c’est l’évasion totale. Voilà.

9) Tous les autres personnages secondaires sont chouettes. Bien décrits, bien posés dans le récit, ils apportent vraiment un plus à l’histoire, l’enrichissent et l’étoffent. J’ai personnellement une net préférence pour les frères retors MacKenzie. Et les silences de Murtagh.

10) Jamie. Non je ne vais pas développer. Ce n’est pas nécessaire croyez-moi sur parole.

Que vous soyez fleur bleue, épris de récits historiques ou de gros pavés (dois-je rappeler l’utilité des pavés ? Je pense pas), j’crois que ça pourrait vous plaire. Voire même carrément. Et puis si malgré toutes ces bonnes raisons, vous êtes toujours pas convaincus, je ne peux plus rien pour vous. Moi pour ma part j’suis déjà dans le tome 2, voyez.

Bonne Journée !

giphy (21)

 

40 réflexions sur “Outlander, intégrale 1 – Diana Gabaldon

  1. J’aime beaucoup la présentation de ton article.
    J’ai commencé Outlander avec les anciennes éditions poches ( moins impressionnantes ) . Si dans le premier Claire m’a insupportée, dans le second elle m’a plus touchée.
    J’ai acheté le second tome ( quel pavé ) qui est toujours dans ma PAL.
    Et j’ai regardé les deux premiers épisodes de la série. Je vais profiter d’une semaine en solitaire cet été pour en reprendre la lecture et le visionnage.

    Aimé par 1 personne

  2. Tiens, c’est vraiment marrant que tu n’as pas accroché à la série, parce que oui, c’est hyper fidèle aux romans (à part que Claire est un peu plus dodue dans le bouquin, si mes souvenirs sont exacts, alors que l’actrice tient plus de la grande asperge) et, perso, j’adore (et contrairement à ce qu’on pourrait croire, pas que pour Jamie ♥) (quoique…). Je suis, en tout cas, entièrement d’accord avec tous les points que tu as soulevés, avec une ola supplémentaire pour la caution historique, qui m’a sacrément étonné en découvrant le roman (et la série du coup, j’ai commencé par elle), surtout qu’on nous vend le bouzin comme du Harlequin « en mieux ». Alors que c’est loiiiinnnnn d’être le cas.

    D’ailleurs, faut que je lise le tome suivant moi, il me semble que j’en suis au 7, partie 1.

    Aimé par 1 personne

    1. Bah écoute c’est vrai que ça m’étonne moi-même, mais je dois faire un blocage avec la série, parce que je baille carrément aux corneilles quand je suis devant. Après le fun fact du truc, quand même, c’est que quand je m’imagine les personnages je vois les acteurs de la série…

      Aimé par 1 personne

      1. Hahahaha c’est drôle, ça ! C’est vrai qu’en même temps, ils sont bien castés (mis à part ce petit truc avec Claire qui m’a travaillé au début dans le bouquin) : Jamie, c’est Jamie, aucun doute là-dessus, je n’arrive pas à l’imaginer différemment et le Franck, il fait tellement flippé en Randall, c’est hallucinant…

        Aimé par 1 personne

  3. Etant Pavéto-réfractaire, je n’ai jamais eu envie de me lancer dans cette saga, mais tu me convainc presque là (mais la pavétophobie l’emporte); C’est quand même un ptit miracle pour toi car c’est la première fois que j’envisage l’idée de passer au delà de ma pavétophobie XD

    Aimé par 1 personne

    1. Oh bah faut pas ! C’est bien les pavés quand même, hein ! x)
      Après si tu n’es pas réfractaire à la lecture polygame, tu peux t’arrêter pour reprendre plus tard. J’ai fait ça de temps en temps et pour Outlander ça s’y prête très bien. Limite c’est comme quand tu mets une série sur pause pendant un temps.

      Aimé par 1 personne

  4. Je suis totalement fan de cette saga, je suis actuellement au tome 7 partie 1 et je ne décroche toujours pas haha ! Un vrai bonheur ! C’est la première saga que j’ai commencer ( d’habitude je lis que des romans unique ) mais alors là ! celle-ci je n’ai pas pu m’empêcher de continuer tellement l’histoire est prenante. J’ai regarder la série après avoir lu les bouquins, sinon je n’aurai pas réussis à les lires du moins les deux premiers tomes qui corresponde au deux première saisons mais la série est génial au début c’est vrai on est mitigé mais au final on s’attache au personnages par la suite ! J’ai hâte que la saison 3 commence, parce que elle reprend le tome 3 qui est mon préféré de la saga !

    Aimé par 1 personne

  5. J’en entends tellement parler en bien que… je sais pas quoi faire, cette fois ci ma curiosité ne me pousse pas à l’acheter parce que tout le monde aime ce livre (j’ai un très grand esprit de contradiction), mais bon je pense que je finirais tout de même à l’acheter sans m’en rendre compte xD
    J’ai changé d’adresse de mon blog >< envoledepage.blogspot.fr

    Aimé par 1 personne

  6. Plus j’en entends parler, plus j’ai envie de tester ! Ca me rebute toujours un peu de signer pour acheter 5 livres d’un coup, mais je finirai bien par craquer ;) Et puis si c’est aussi bien fait que tu le dis, je serai bien contente de pouvoir prolonger le plaisir sur quelques tomes :D

    J'aime

  7. Bon, je ne suis pas sure que la scène de la prison soit une bonne raison de lire Outlander, mais je suis d’accord avec tout le reste! J’adore cette saga même si il y a un élément (et un seul!) me gêne depuis le début (comme un petit caillou dans la chaussure qui m’empêche d’être parfaitement à l’aise): c’est la facilité avec laquelle Claire « oublie » son mariage avec Frank. Voilà, fallait que je le dise parce que je trouve ça pas très cool de sa part (le pauvre Frank, lui il attend désespérément pendant qu’elle elle batifole).

    Aimé par 1 personne

    1. J’avoue la scène suscitée est assez cradingue. Pour ce qui est de Claire, j’étais assez d’accord avec toi jusqu’à ce que je me souvienne, Frank est décrit comme quelqu’un de plutôt ennuyeux et même si elle l’aime beaucoup, j’suis pas sûre que c’était la grande passion entre eux. Ce qu’au contraire comme nous est représenté la relation entre Jamie et Claire. Je l’interprète de cette façon. Après ouais, pauvre Frank.

      J'aime

  8. J’avais réussi à m’en tenir éloigné, mais là, j’ai comme un doute sur le bien-fondé de ma position… en plus il me manque des pavés pour faire de la muscu 🙂

    J'aime

  9. J’avais être hyper étonnée de la facilité avec laquelle il se lisait moi aussi. Par contre, on va être en désaccord au niveau des péripéties : au 3ème emprisonnement, j’ai trouvé ça légèrement redondant !

    J'aime

  10. J’ai récemment lu ce premier tome, et je dirais que l’histoire m’a encore plus captivée que dans la série ! Le style d’écriture de Diana Gabaldon se découvre avec plaisir, et j’aime beaucoup ce mélange : un peu de romance, un peu d’histoire, un peu de référence intellectuelle.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s