Throwback Thursday #15

Le Throwback Thursday Livresque est un super rendez-vous littéraire organisé par BettieRose, flamand rose en chef de nos contrées 2.0. Vous pouvez retrouver tous les liens des participant(e)s HERE.

Le Principe : Chaque jeudi, citer un livre qu’on a lu depuis fort longtemps, autour d’un thème donné.

Décorticage du sujet, les enfants. Ouvrez vos cahiers ! Le thème du jour est un livre invisible dont on ne parle pas assez souvent. Ok, fermez vos cahiers.

Et celui qui ose me demander si un livre enchanté rendu invisible par un magicien ça marche, il se reçoit une mandale dans la mouille. Méfiez-vous, j’vous jure que je le fais. Déjà, vous croyez pas qu’il aurait autre chose à faire le magicien ? On aurait à faire à du gros glandu, quand même.

Arf, j’vous aurais bien choisi Harry Potter, parce que dans le genre livre invisible dont personne ne parle, il se pose là quand même. Nan c’est vrai, je n’en connais pas des masses qui l’ont lu, alors un petit coup de pouce à cette toute jeune J.K. Rowling qui a du mal à boucler les fins de mois aurait été bien charitable. Seulement voilà je vous en ai déjà parlé dans un précédent TBTL. C’est bête.

Mimine a fait sa blague tsoin-tsoin, elle est contente.

Laughing.gif

Le Palais des Miroirs – Amitav Ghosh

9782020386685fs

Qualifié un livre d’invisible est vraiment subjectif, car si j’ai l’impression que pas beaucoup de monde parle du Palais des miroirs, peut-être certains d’entre vous l’avez déjà lu. En tout cas, vu la magnificence de la bête, j’ai bien envie de le mettre en avant aujourd’hui et de le faire découvrir à ceux qui ne connaîtrait pas encore Amitav Ghosh.

À Mandalay, en 1885, alors que le royaume de Birmanie s’écroule, offrant le triste spectacle d’un roi emmené en exil par les Britanniques, Rajkumar, un Indien orphelin âgé de onze ans que le destin des pauvres a jeté sur les rives de l’Irrawaddy, prend sa décision : il sera riche et retrouvera Dolly, la fillette fragile entrevue dans le Palais des Miroirs livré au pillage, et dont il est tombé amoureux. Ainsi va débuter une grande saga…

Voilà de la littérature indienne ! Véritable conteur né, Amitav Ghosh embarque son lecteur dans une saga familiale absolument bouleversante à travers les différentes étapes de la colonisation britannique qui posent quelques difficultés à la fin du XIXe puis au milieu du XXe siècle. Suivant sur plusieurs décennies les générations d’une même famille, Ghosh peint l’Inde, son pays et celui de ses ancêtres avec un véritable souffle romanesque et donne l’occasion de revenir sur des événements historiques assez dévastateurs pour la Birmanie et l’Inde. En tout cas, j’en ai appris beaucoup. Puis en ce qui concerne l’aspect émotion, on est en plein dedans. À force de voir les enfants des enfants grandir (la vie quoi), on ne peut qu’avoir le coeur brisé quand la fin arrive petit à petit pour chacun d’entre eux.

Je le conseille, vous pensez ? Naaan. Je vous mets un canon sur la tête jusqu’à ce que vous vous décidiez à vous le procurer. La méthode musclée fait toujours son petit effet.

laughing

Les précédents TBT :

27 réflexions sur “Throwback Thursday #15

  1. Alors, moi je débarque avec mes gros sabots, et je confesse : je n’ai jamais lu d’auteur indien. De mémoire, hein, donc c’est pas garanti.
    Bref, une nouvelle fois, tu me tentes bien avec ton livre invisible (Même si c’est vrai que bon, tu arriverais pu faire un effort pour cette pauvresse de JKR). Ajouté à la WL donc !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s