C’est le 1er, j’balance tout

Aujourd’hui, en ce premier jour de février de l’an 2017, j’inaugure un tout nouveau rendez-vous découvert chez l’ingénieuse Lupiot d’Allez vous faire lire. Ainsi, ce « C’est le 1er, j’balance tout » remplacera désormais l’ancien et éternel Bilan du mois.

Le principe ? Quatre trucs à balancer.

  • Le Top/Flop du mois (d’où le petit côté Bilan de la bête)
  • Au moins une chronique lue sur un autre blog pendant le mois écoulé
  • Au moins un article, un lien, une marque de thé… le choix est vaste, qu’importe il faut qu’on l’ait adoré (hors chronique littéraire)
  • Ce que vous avez fait de mieux le mois dernier.

Top & Flop Janvier 2017

Neuf lectures sont à comptabiliser avec de très bonnes choses et des moins bonnes (rappelez-vous, la pelle, l’arbre, un bouquin enterré…). Comme le but n’est pas que je vous liste tout, commençons avec la sélection de la crème de Janvier.

1

J’ai tapé très fort avec déjà L’élève Gerber de Friedrich Torberg, une petite tuerie dont je vous contais ma subjugation (??) devant cette lutte sans merci d’un élève et de son professeur sadique. Une bombe. Tenez-le pour dit.

Dans la découverte bombesque (toujours), j’ai eu le grand plaisir de découvrir la plume de Cédric Ferrand avec son gouailleur et inclassable Wastburgone-shot de fantasy aussi barré que crade et violent, où l’on nous fait la visite guidée d’une cité médiévale pas piquée des hannetons. Ça envoie sacrément du paté de campagne Label Rouge.

Enfin et surtout, comment ne pas en parler, La légende de Marche Mort de David Gemmell. Si vous êtes des habitués de mon antre chatoyant, vous savez que notre lecture commune en compagnie de ma petite bande des Petits Pédestres Croustillants (Le Brocoli de Merlin, June & Cie et Isa le Rousse) c’est plus qu’une simple lecture. C’est une expérience, une aventure, que dis-je, une épopée.

2

Du côté des flops, j’vais être honnête, j’ai abandonné du bouquin un peu à la pelle ce mois-ci. D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan en fait partie. Non pas que c’est mauvais, mais je n’ai pas réussi à me laisser couler dans le récit qui m’a un peu dérangée avec ce mélange fiction/autobiographie, on ne sait pas très bien à vrai dire. J’ai préféré abandonner quand j’ai vu que je traînais de la patte un peu trop longtemps. Je n’ai à ce jour aucun regret. Pour l’instant.

Par contre, celui pour lequel je m’attendais pas à ce que j’abandonne c’est Continents à la dérive de Russel Banks. Je vous avais vanté les mérites et les qualités d’écriture de son American Darling lors d’un Throwback Thursday et l’idée de me replonger dans un Banks me titillait depuis bien longtemps. Or, voilà, Mimine n’a pas adhéré DU TOUT au style du bonhomme. 100 pages laborieuses plus tard, j’ai jeté l’éponge. Ça m’embête un peu, car c’est le deuxième Banks depuis American Darling (gros coup de coeur) que j’abandonne. Je commence à me poser des questions, j’vous le dis.

Et enfin, car je garde toujours le meilleur du flop pour la fin, sans surprise aucune, messieurs dames, Je sais pas de Barbara Abel gagne la timballe ce mois-ci de la lecture la plus irritante. Je vais pas épiloguer, j’en ai assez dit ICI.

La chronique du mois

Le choix fut rude car vous êtes beaucoup à me faire découvrir plein de livre et de film à voir, chacun avec votre style et avec entrain. Mais voilà, il faut faire des choix dans la vie.

Nocturnal Animals chez Camille se fait des films.

Le film de Tom Ford, je voulais pas le voir. Mais quand j’ai lu l’avis ciné de Camille et de Simon (qui en commentaire à plussoier les dires de Camille), j’ai retourné ma chemise et j’ai pris ma place de ciné. Vu la claque que je me suis prise et le très bon moment de cinéma que j’ai vécu, je ne peux que les en remercier.

L’article du mois

« Peter’s Choice » sur le webzine Mother Jones, un article passionnant que m’a fait lire mon prof d’anglais, sur les supporters de Donal Trump et les raisons de leur choix. Ici, un professeur d’université raconte que lors d’un débat sur les élections en classe, un de ses élèves avoue avoir voter pour Trump et pour expliquer son choix lui a écrit un mémo très argumenté de 8 pages. Ce qu’il explique fait froid dans le dos et nous amène à nous remettre en question. Car à force de nous (les médias et nous) moquer et de fustiger des êtres comme Trump (ou une certaine Marine en France), on oublierait presque de nous intéresser aux raisons qui font que certaines personnes ni militantes, ni fanatiques, sont amenées à voter pour ces gens-là.

Voilà.

Donc si vous le voulez bien, finissons sur une note de douceur.

Ma BA du mois

Ma réussite d’une recette de caramel beurre salé à tartiner. Pourquoi c’est une BA ? Parce que j’en ai offert à tout le monde pendant le mois et d’après les retours, mes amis en ont été enchantés. Et comme je suis de nature généreuse, tenez, voici le lien de la recette. N’est-elle pas adorable cette Mimine ?

Bon mois de Février à tous !

 

 

27 réflexions sur “C’est le 1er, j’balance tout

  1. En ouvrant ton article, je me demandais si je faisais partie des tops ou des flops ahah ! Merci en tout cas, je suis ravie de t’avoir fait changer mais SURTOUT que ça t’ai plu…
    Merci pour le partage en tout cas et vivement le 1e mars pour connaître ta prochaine BA. J’adore cette idée, hyper positive !

    Aimé par 1 personne

  2. Arf tu m’as touchée en plein cœur avec ta recette de caramel! Si j’ai bien une faiblesse sur terre c’est le caramel au beurre salé! Et je vais surement aller lire cet article sur ceux qui on voté pour Trump, ça m’interpelle car j’ai toujours l’impression que cette élection est une blague, je veux comprendre!

    Aimé par 2 people

  3. Le caramel au beurre salé ♥♥♥
    Heureusement que tu terminés par ça car en lisant ces mots, mon esprit est parti un moment, se délecter du souvenir gustatif (et mon corps s’en est nourri!). Bon, tu l’auras compris, j’adore au point que je peux momentanément laisser tomber le reste. Idem avec le chocolat, d’ailleurs ^^

    Aimé par 1 personne

      1. J’ai une préférence pour le chocolat noir, mais pas n’importe lequel (il faut un minimum de qualité pour qu’il soit vraiment appréciable). Mon péché mignon, qui allie les deux : fondant chocolat, avec une pointe de caramel au beurre salé au milieu ♥

        J'aime

  4. Bon mois de février à toi !
    J’aime beaucoup beaucoup ce bilan. Un peu plus dynamique que mon plan plan bilan mensuel. Je pense l’adopter pour février, BIM ! (est-ce que ça fait de toi une blogueuse influente?)
    Ah, par contre, j’ai plus qu’adoré D’après une histoire vraie, mais j’aime bien le côté gros malaise en littérature, ça faisait très thriller justement.

    J'aime

    1. Oui je commençais à en avoir un peu marre du bilan plan plan comme tu dis et ça faisait des mois que je voulais changer ma façon de faire. Alors quand j’ai vu l’idée de Lupiot, c’était parfait ! Blogueuse influente ? J’en suis extrêmement flattée, mais si j’suis honnête avec moi-même, disons que je suis blogueuse relayeuse de bons tuyaux ;)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s