Septembre 2016

C’est en crachant mes glaires (derniers restes d’une jolie petite crève) que je déclare officiellement comme un lointain souvenir ce mois de Septembre. Bonjour OCTOBRE !

giphy-70

Si vous êtes comme moi à sauter sur votre siège/lit/chaise, c’est que vous aussi vous avez abusé du sirop contre la toux.

Attendez, je vois une licorne… Ah non… c’est un moustique. 

Ainsi, c’est une Mimine complètement pétée à la colle qui va vous présenter ce bilan alors disons général parce que niveau bouquin, on va pas se cacher, hein, on est entre nous, entre copain, ça ferait pas détacher Pete Doherty de son rail de coke.

Les bouquins donc.

J’en ai lu deux.

giphy (71).gif

J’avoue, j’ai eu un moment de flottement quand j’ai regardé ma liste de livres lus. QUE DEUX ? me suis-je écriée me drapant dans ma couette telle une toge romaine (je vous ai dit, je suis sous médicament). Et pis je me suis remémorée le mois de Septembre. Ce mois où pendant les 12 premiers jours j’ai été en panic attack avant-pendant-après pour des examens de passage dans un Master qui m’aurait permis de reprendre les études et de travailler dans la comm’ éditoriale. Pour au final recevoir un résultat négatif.

Alors, j’ai buggé.

giphy (73).gif

 

Pendant un temps. 

Jusqu’à ce que la copine June m’emmène à la convention Sherlocked à Londres la semaine dernière. Et c’était tellement bien que j’en ai oublié tout mes soucis. Une recharge de batterie bénéfique grâce au sourire de la solaire et adorable Amanda Abbington (Mary Morstan/Watson), à la gentillesse des compositeurs David Arnold et Michael Price, aux blagues de Steven Moffat et Mark Gatiss (créateurs et sadiques professionnels du show), grâce enfin à l’ambiance bienveillante et chaleureuse de cette convention où je me suis rendue compte qu’en fait j’étais très normale à côté de tous ces fifous et autres fans de la série.

Voir le récap’ complet de June & Cie

Pause. Je me trémousse maintenant sur William Sheller et ses Filles de l’aurore. Est-ce que c’est toujours le sirop qui fait effet ou c’est juste que j’ai des goûts… particuliers ? Voilà que je claque des doigts. Y a de la codéine dans le sirop normalement ? 

Enfin, si je n’ai pas beaucoup lu

giphy-72

… je me suis remise le temps d’une seconde à l’article ciné avec Mad Max : Fury Road partie d’une initiative commune avec Marion de 28 Films plus tard. Film que j’ai adoré, le billet m’a permis de gueuler comme un putois contre un autre. Du 2 en 1. Typique de Mimine.

Et puis j’ai ENFIN maté ce petit joyau qu’est Stranger ThingsJe me suis fait un binge watching dans les règles de l’art. Sous la couette, même avec de la fièvre. Je ne voyais plus des licornes mais des monstres à bicyclette. Et c’était chouette.

Voilà !

Comme je disais, ce mois de Septembre est maintenant passé et il est temps de faire la rentrée de Mimine. Se remettre à la lecture active, aux films et séries de sa liste, aux vidéos Youtube (OUI. J’ai enfin récupéré mon matériel. Youhou !), reprendre la liste des nominations de TAG et choisir les prochaines cibles (mouahaah), reprendre la lecture active des blogs (ça fait un moment que j’ai un peu fait mon asociale, je vais me rattraper), bref, Mimine elle est d’attaque. Baluchon à l’épaule, carabine à la main, clope au bec, en mode Clint « faites pas chier les gars » Eastwood, jeune et beau.

Bon mois d’Octobre les enfants !

13 réflexions sur “Septembre 2016

  1. Aaah Mimine is back on line !!! Bon alors c’est certain que la Convention lui a fait du bien, je me suis sentie comme un dragon de Noël qui emmènerait un môme à Disneyland. Bon le dragon a aussi sérieusement succombé à la bisounourserie ambiante. Ceci dit normale, normale c’est vite dit. Ça reste Mimine hein et il faut qu’elle arrête la codéine avant qu’on débriefe sur Waylander . Oui parce-qu’en plus elle a oublié de vous annoncer le programme. Voilà, sinon perso j’assume totalement d’être passée du côté obscur des « tous ces fifous et autres fans de la série » parce que ça m’aura permis d’entraîner Mimine et de la voir avec un sourire grand comme ça et ça, ça n’a pas de prix

    Aimé par 1 personne

  2. J’espère que Eleven va embarquer dans son monde à l’envers tous ces fichus microbes et que tu iras vite mieux. Et c’est très égoïste de ma part car j’ai hâte de voir une pluie de nouvels articles en fait ^^. Pour HhHH je le vois souvent me zyeuter dans les rayons mais sa couv et son titre racoleur de font un peu rebrousser chemin, est ce qu’il vaut le coup ce gaillard?

    Aimé par 1 personne

    1. Haha merci ! Pour HHhH, j’ai bien aimé, vraiment, bien qu’avec le recul ce n’est peut être pas aussi bon que je me l’étais imaginé. Après on apprend beaucoup de choses et c’est bien écrit. Faut juste être préparé au fait que ce n’est pas vraiment un roman ni une biographie mais un travail d’écriture, un exercice de style sur la façon d’écrire et d’éviter les pièges du romanesque pour toucher la vérité d’un événement historique.

      Aimé par 1 personne

  3. Ouais GOGOGO ! Les mauvaises nouvelles prennent toujours fin de toutes façons. Et puis je crois que Septembre a pô été facile pour une paquet de gens (machine-moi y compris) October is the new black ! ;)
    Et alors, dis-moi, Benedict, il est comment ? Fut-ce un moment de fangirlisme à la hauteur ? : D

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s