Tag #8 Blog en musique

Il y a quelques mois, il y a eu comme une sorte de folie fiévreuse qui s’est emparée de la blogosphère et les nominations ont valsé comme des gnons un soir de match. Votre servante ici présente en a reçu pour son comptant (d’ailleurs je crois même que j’ai du en oublier, alors n’hésitez pas à me le rappeler si vous m’avez taguée). Aujourd’hui je m’attaque donc au Tag Blog en Musique, nominée par notre cher Lost in Chapter 13 animé ce jour-là par une joie diabolique (merci mon chat), le principe étant de donner un titre de musique/chanson pour chaque lettre du nom du blog. Je rappelle juste que le mien s’appelle « Charmant-Petit-Monstre lit tout cru » et qu’il fait 30 LETTRES. Ce n’est donc pas possible, je vous le dis tout de suite, je vais donc seulement me pencher sur mon pseudo déjà bieeeen assez long, comme ça.

20 lettres, 20 titres

FullSizeRender
Deux pages recto verso plus tard…

Pour écrire un tag pareil, il faut s’organiser un peu pour sortir 20 titres. J’ai à l’heure actuelle 11 286 morceaux dans ma bibliothèque Itunes. Il a fallu du coup que je fasse un tri et je me suis dit que j’allais poster uniquement des musiques de film. Je crois l’avoir déjà dit quelque part dans les méandres de ce blog, mais je suis une passionnée de bande originale depuis l’enfance, si bien que je n’écoute quasiment que ça. Que ce soit des playlists d’artistes ou de la musique originale, que ce soit de l’électro ou de la symphonie, si je les ai sur mon Ipod c’est qu’à 85 % je les ai entendus dans un film ou une série. Ne comptez pas sur moi pour animer la musique en soirée, si vous n’aimez pas Hans Zimmer, John Williams ou DeVotchka, oubliez moi.

Alors après deux heures passées à faire des listes de titres pour chaque lettre de mon pseudo, j’ai réussi, difficilement malgré tout, à faire des choix. Voici ma sélection mes chatons. Bonne écoute !

C – Carter they come, Carter they fall – BO John Carter (compositeur Michael Giacchino), 2012.

Tiré de John Carter, film que j’ai aimé sans plus, ce titre, ambiançant la scène la plus émouvante et héroïque du film, fait partie de mes grands coups de coeur. Je suis de toute façon fan de tout ce que fait Michael Giacchino (Star Trek reboot, LostLà-haut, Super 8…). Toujours avec cette douce mélancolie et une utilisation subtile des instruments à corde qui font monter l’émotion crescendo, ses BO me font chavirer presque à chaque fois.

H – Honor Him – BO Gladiator (compositeur Hans Zimmer et Lisa Gerrard), 2000.

Gladiator. Grand coup de coeur cinématographique quand je l’avais vu à sa sortie en 2000, la BO est clairement mon premier amour avec celle de Star Wars de John Williams. Composée par Hans Zimmer et Lisa Gerrard, elle a été moult fois récompensée dont entre autres avec Oscar à la clé. Hans Zimmer qu’on ne présente plus, tellement il fait partie du paysage de la musique de film depuis ces 20 dernière années, s’auto-copiera d’ailleurs pour la BO de Pirates des Caraïbes qui reprend les samples du titre « The Battle ». Mais, je ne lui en veux pas. Le monsieur a quand même fait aimé et découvrir curieusement, à la gamine de 9 ans que j’étais, Wagner dont il s’est très certainement inspiré pour les musiques de bataille du film.

A – Across the Stars – BO Star Wars II (compositeur John Williams), 2002.

Ah j’ai le coeur qui bat et des frissons dans tout le corps rien qu’en écoutant les premières notes. Si l’histoire d’amour entre Anakin et Padmé dans l’épisode II de la saga Star Wars est traitée avec un certain goût pour la niaiserie « tarte à la crème et fraises au chocolat », le thème composé par Sa Sérénissime Sainteté John Williams pardonne tout. Je ne sais combien de nuits j’ai passé, les écouteurs dans les oreilles, à me faire en boucle dans mon lit Across the Stars, les bras battant la mesure tel un chef d’orchestre.

R – Recognizer – BO TRON Legacy (compositeur Daft Punk), 2010.

J’avais pensé à mettre « Rabbia E Tarantella » d’Ennio Morricone ou bien « The Real Life of Angel Deverell » tiré du film Angel de François Ozon, mais j’ai eu envie de changer radicalement de genre pour la lettre R. Bizarrement, le film ne m’a pas du tout marquée, voire un peu ennuyée, mais la BO des Daft Punk (ma branchitude remonte là, non ?) a su titiller mon oreille. Résultat, elle fait partie des BO les plus écoutées de mon Ipod.

M – Mother’s Journey – BO Good Bye Lenin ! (compositeur Yann Tiersen), 2002.

Qui ne connaît pas le nom de Yann Tiersen depuis la célèbre BO d’Amélie Poulain ? Je pense qu’on s’est tous essayé à taper les quelques notes sur un piano de « La Valse d’Amélie », avec plus ou moins de succès. Ici, pas d’Amélie, mais la jolie mélodie de Good Bye Lenin !. Beau film, belle musique, qu’est-ce que vous attendez mes chatons ?

A – L’Arena – BO Kill Bill Vol. 2 et Le Mercenaire (compositeur Ennio Morricone), 1968.

Il ne pouvait pas ne pas y avoir Ennio Morricone. Son absence aurait été une hérésie. Bien évidemment, et peut-être que je ne suis pas la seule (hein ? hein ? Je suis pas la seule rassurez-moi), j’ai appris l’existence d’Ennio, pardon de Monsieur Morricone, grâce à son plus grand fan sur terre, Quentin Tarantino qui parsème dans tous ses films (ou presque) ses musiques les plus célèbres. « L’Arena », avant d’être dans Kill Bill Vol. 2, a été le morceau emblématique d’une grande scène de duel dans le film italien Le Mercenaire de 1968. Je vous invite à aller regarder cette scène sur Youtube  qui montre bien tout ce qu’une musique de film peut apporter en terme d’émotion et de tension dramatique.

En écoutant « L’Arena », j’ai une envie folle de monter sur un cheval, ma carabine dans le dos, ma blonde au bec, mon poncho sur les épaules et d’arpenter la pampa à la recherche d’un trésor. (Chuuut. Laissez-moi rêver).

N – A New Error – BO Laurence Anyways (compositeur Moderat), 2012.

Voilà du bon son électro « A New Error » de Moderat que vous avez certainement entendu dans Laurence Anyways de Xavier Dolan. J’ai trouvé la scène, d’où on entend le morceau, tellement bien orchestrée et belle (surtout quand on connaît l’histoire) que j’ai fondu sur la BO comme un enfant sur des bonbons.

Je ne suis généralement pas une grande amatrice d’électro, mais ce son me donne envie d’aller danser façon pub Ushuaïa.

T – Till The End of Time – BO Little Miss Sunshine (compositeur DeVotchka), 2006.

Ah celui-là c’est mon petit chouchou. La BO entière du film Little Miss Sunshine fait partie de mon top 5 de cette dernière décennie. À l’aise. Elle fait partie également de ma playlist « Écriture » qui m’accompagne quand j’écris pour le blog ou quand je fais de la maquette Indesign. Alors quand je me prends la tête sur mes CV et sur les blocs qui ne sont pas bien alignés, j’écoute les morceaux et ça va mieux.

_____________________

P – PoP! Goes My Heart – BO Le Come Back (compositeur Adam Schlesinger ; interprète Hugh Grant), 2007.

J’aurais pu vous mettre du Danny Elfman, du Philp Glass, du Philippe Rombi ou encore Michael Giacchino, mais non. La Palme d’or de la chanson la plus « What The Fuck » est attribuée à : PoP ! Goes My Heart. Tirée du film très oubliable Le Come Back, avec Hugh Grant et Drew Barrymore, la chanson l’ouvre en « opening title » avec ce faux clip année 80 façon Wham! où l’on voit un Hugh Grant déchaîné, sourire de crétin collé au visage, tortiller du fion et chanter. Hilarant !

En plus c’est certainement le meilleur moment du film et la chanson est pas mal du tout. Enfin je trouve. C’est mon petit côté « goût pour les vieilles chansons année 80 kitschouilles » qui parle là.

E – Elegy for Dunkirk – BO Atonement (compositeur Dario Marianelli), 2007.

« Elegy for Dunkirk » est tiré du film Atonement (Reviens Moi en français) de Joe Wright, réalisateur entre autres d’Orgueil et Préjugés. Le film avec James McAvoy et Keira Knightley (et Benedict Cumberbatch ! dans un petit rôle certes, mais mémorable), drame sur fond de Seconde Guerre mondiale, est adapté du très bon roman Expiation de Ian McEwan. La BO est de toute beauté composée par un de mes compositeurs préférés Dario Marianelli (il a fait également celle d’Orgueil et Préjugés). Le titre présenté ici fait partie de la grande scène en un plan séquence sur une plage de Dunkerque où le héros exténué découvre les forces britanniques défaites attendant de pouvoir rentrer en Angleterre.

T – Le temps retrouvé – BO Le Château de ma mère (compositeur Vladimir Cosma), 1990.

Je parlais l’autre jour chez La Tête en Claire, qui avait lu du Marcel Pagnol, des adaptations d’Yves Robert et surtout de la BO. Vladimir Cosma, qui a fait entre autres les BO de La ChèvreRabbi JacobLe Dîner de cons, Le Père Noël est une ordure, La Boum, a accompagné les deux volets Pagnol d’Yves Robert, La Gloire de mon père et Le Château de ma mère. J’aime beaucoup la façon dont il a su traduire la douce nostalgie et mélancolie des souvenirs d’enfance dans ces deux films. Ici, le morceau est joué à la fin du Château de ma mère, alors que le narrateur devenu adulte retrouve par hasard les lieux de son enfance.

I – An Ideal Marriage – BO Downton Abbey Series 1 (compositeur John Lunn), 2010.

Tiens, curieux qu’une BO de série n’avait pas encore montré le bout de son nez ici. Ce thème de la première saison de Downton Abbey (argh faut que je m’y remette et que je finisse enfin cette série. Le temps mes amis, le temps !) ponctue avec grâce l’histoire d’amour « je t’aime, moi non plus » de Mary & Matthew. Un must dans mes playlists !

T – Time – BO Inception (compositeur Hans Zimmer), 2010.

Bon ce titre est archi connu, même près de ceux qui ne sont pas calés en BO. Toujours d’après notre ami très prolifique Hans Zimmer, le morceau fait bien son job dans le film, tout en tension dramatique et crescendo. Tout comme j’aime.

_____________________

M – The Melody of a Fallen Tree – BO Marie Antoinette (compositeur/interprète Windsor for the Derby), 2006.

Tiens de la pop ! Pour une fois. Oui, j’écoute parfois un peu de la « musique de jeune » aussi, faut pas croire. Ici, c’est l’exemple typique de ce que vous disais au début. Les groupes comme Windsor for the Derby, je les découvre à travers les films. Ce que j’aime particulièrement dans la BO de Marie Antoinette de Sofia Coppola, c’est qu’elle donne une autre lecture au métrage et à l’histoire. La musique n’est pas là juste pour faire jolie ou juste accompagnée quelques scènes, elle communique vraiment quelque chose, comme là une transposition contemporaine d’une adolescente reine de France.

O – O’Children – BO Harry Potter and the Deathly Hallows Part 1 (interprète Nick Cave), 2010.

J’aurais pu mettre « Obliviate », le morceau d’ouverture de ce même film Harry Potter, mais non. Je me souviens au cinéma avoir été très surprise d’entendre ce morceau « O’Children » de Nick Cave, joué pendant la scène de danse maladroite entre Harry et Hermione, sous la tente. Quand j’ai lu les paroles de la chanson plus tard, j’ai trouvé que ça marchait très bien avec le propos du film, surtout pour cette fameuse scène (que je trouve d’une profondeur !) dont le sous texte finalement est très mélancolique : deux gamins lancés dans une guerre qui dansent comme pour se rappeler ce que c’est qu’être ado et ce que c’est que de rire.

N – Nightcall – BO Drive (interprètes Kavinsky feat Lovefoxxx), 2011.

« There’s something inside you – It’s hard to explain » Mais tout à fait. Ça a été écrit pour moi en fait.

Gros coup de coeur pour ce titre tiré du film Drive (avec Ryan Gosling) au moment de sa sortie. Pas grand chose à dire, à part que j’adore. Excusez-la, Mimine commence à fatiguer. 4h qu’on est sur ce Tag. On n’en peut plus. 

S – Sherlocked – BO Sherlock Series 2 (compositeur David Arnold & Michael Price), 2012.

Aaah ! Du Sherlock ! Ah bah ouais, je ne pouvais pas passer à côté de ce morceau mythique chez les fans de la série. C’est THE Moment entre Irene Adler et Sherlock. THE Theme ! Violons, guitare électrique, bass, drums. Combo parfait !

T – Torn Apart – BO Star Wars VII (compositeur John Williams), 2016.

Si le reste est presque oubliable, mise à part deux/trois nouveautés qui sortent du lot, ce titre « Torn Apart » est particulièrement important dans la BO du dernier volet Star Wars, pour sa place qu’il a dans le film (le moment où Han Solo… où il… Même après 5 mois c’est toujours aussi dur). C’est toujours le Grand Maître John Williams qui s’y est collé. Mais le manque d’inspiration du film, son manque d’originalité surtout, a du très certainement influencé Sir Williams qui nous a donné à entendre une musique « medley » des plus grands titres de la saga. C’est dommage parce qu’il est pas éternel le monsieur et que ça fait un paquet de temps qu’il ne nous a pas foutu la chair de poule avec une de ses compositions.

R – Rest in Peace – BO Buffy The Vampire Slayer (interprète Spike James Marsters), 2001.

Pour ceux qui regardaient « La Trilogie du Samedi » et du coup Buffy, vous connaissez certainement l’épisode Musical de la série. Complètement déjanté, l’épisode met en scène un démon qui a lancé un sort sur Sunnydale et a transformé la vie en comédie musicale, si bien que les personnages se mettent à danser et à chanter. Spike n’échappe pas à la règle et dans une scène mémorable (drôle aussi) chante son désespoir amoureux à Buffy. J’ai naturellement la BO de l’épisode dans son intégralité.

« So… You don’t stayin’ then ? » Mythique, je vous dis.

E – Escape ! – BO The Hours (compositeur Philip Glass), 2002.

Enfin, pour finir (On y est arrivé Mimine, ça y est c’est fini !), « Escape ! » tiré du film The Hours (que je n’ai jamais vu d’ailleurs). J’aime tellement Philip Glass, considéré comme l’un des compositeurs les plus influents du XXe siècle, qu’importe que j’ai vu ou pas les films, j’écoute en boucle. Le mieux du mieux ? L’album du pianiste John Lenehan qui reprend au piano la majorité des compositions de Glass. Une merveille !

Pouf c’est fini !

Voilà j’ai terminé après 5h passées là-dessus et même si j’ai un peu râlé, je me suis bien éclatée mine de rien. Réécouter certains morceaux que je n’avais pas entendu depuis des années et en profiter pour vous parler de ma petite passion, c’était très chouette ! Et merci à Lost encore une fois pour la nomination. Tchüss mes chatons.

giphy (29)

20 réflexions sur “Tag #8 Blog en musique

  1. Merci chère MC ! ;)
    Je découvre donc que tu écoutes principalement des musiques de films. En tout cas, même si je ne connaissais pas toute ta sélection de films/séries, il y avait des choses que j’approuve totalement (du Buffy \o/ ).

    Je dois tout de même avouer que si je dois retenir une seule chose de ton sympathique pavé, ce sera cette phrase : « même après 5 mois, c’est toujours aussi dur »…

    Aimé par 2 people

  2. Viens par ici faire un câlinou à ta Javotte! Rien ne pouvait me faire plus plaisir que cette sélection et tu as fait frémir mon petit coeur plus d’une fois avec tes choix, super pertinents de surcroît. Mais ma petite larme a été pour Honor Him de Gladiator, le Château de ma mère pour le Temps retrouvé et The Hours. Je ne parle même pas de Sherlocked parce que cette chanson me fait dresser chaque millimètre carré de poils disponible. C’est presque déloyal. Je te mettrais le morceau qd tu iras récupérer ton pass tiens ! Heureusement que POP! était là pour compenser (bonjour le fou-rire, je vois qu’on a les mêmes références) En résumé : mesdames et messieurs je demande une standing ovation pour cet exercice difficile réussi avec brio par ma chère Anastasie.

    Aimé par 2 people

  3. en me baladant sur le reader de WP je suis tombée sur ce billet et j’ai failli avoir une crise cardiaque ! je n’écoute presque que de la musique de film (ou de la mini série) !!! les 3/4 de tes choix sont dans ma bibli iTunes ! bon j’ai d’autres chouchous et je vais m’empresser d’écouter les tiens (j’ai zappé la musique sur les star wars nian nian) et Little Miss Sunshine ..
    Bref, enfin une qui me comprend quand je dis que oui j’écoute de la musique de film et que j’adore !!!!!!

    Aimé par 1 personne

  4. Ping: 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s