Mars 2016 (April Fool’s Day)

Le bilan de Mars arrive à point nommé en ce 1er avril, jour de blagues et de canulars dans tout le pays. Personnellement, je n’ai jamais vraiment compris l’origine de ce jour particulier pour les amateurs de pouet pouet et c’est pourquoi j’ai lancé mes petites investigations personnelles. Si on ne peut pas réellement dire avec précision d’où ça vient, quelques hypothèses sont cependant à noter. Prenez votre stylo mes chatons.

giphy (17)

  • Le 1er avril aurait été l’équivalent de notre 1er janvier jusqu’au milieu du XVIe siècle quand le bon roi Charles IX a décidé de réformer notre réveillon. L’habitude d’offrir des cadeaux ou des étrennes, comme disait ma grand-mère, a été un peu chamboulée et la populace a eu du mal à se faire au 1er janvier. Au fil du temps, les cadeaux offerts originellement le 1er avril se sont apparemment changés en « cadeau-blague » et autres farces pour piéger ses amis. Faut pas croire, on savait se taper la poire sous Charles IX.
  • La deuxième hypothèse étant que le 1er avril est le prolongement de la fin du carême, ce « jeûne » de 40 jours où, toujours d’après ma grand-mère, on n’avait pas le droit de manger des bonbons. Il fallait manger essentiellement du poisson, en se restreignant un tant soit peu, ce qui se traduisait chez elle à manger du homard ou des langoustes tous les vendredis (oui vous remarquerez qu’elle avait sa propre définition du mot « jeûner »). Ça tombe bien, puisqu’aujourd’hui nous sommes un vendredi de 1er avril. Poisson, poisson d’avril… CQFD.
  • Après, les différents folklores et autres coutumes, arrivant à la même période, se sont mélangés : les fêtes de carnaval, le signe du Zodiaque Poisson qui se termine à la fin de l’hiver, la saison de la pêche commençant début avril où l’on profitait d’offrir un hareng ou un faux poisson aux pêcheurs qui n’avaient pas eu un filet bien garni, etc. Il n’en fallait pas plus pour que le célèbre cri « Poissoooon d’avriiiil » raisonne dans les chaumières.

Maintenant que nous sommes tous lestés d’un peu plus de culture populaire, je peux enfin commencer mon bilan.

9 romans et 4 BD

IMG_1504

Le mois de Mars fut, comme d’habitude j’ai envie de dire, assez contradictoire dans le sens où pendant les deux premières semaines, j’ai un peu patiné dans la semoule. Après un mois de Février pas fou fou, je ne savais plus quoi lire. Alors je me suis fait un petit plaisir : les deux tomes de La Passe-Miroir de Christelle DabosÇa y est, elle a tourné la carte, on l’a perdu. Mimine, tu as déjà lu ces bouquins y a quelques mois, nous prendrais-tu pas un peu pour des billes ? Non, rassurez-vous, c’est de la relecture thérapeutique. J’avais besoin d’un petit remontant en début de mois, alors un passage après l’autre, je me suis retrouvée à relire dans son intégralité les deux tomes. Puis, repartie du bon pied, la godasse dans l’étrier, j’ai commencé une trilogie un peu particulière : La croisade noire du Jedi fou de Timothy Zahn qui a été ma première plongée dans l’Univers Etendu Star Wars, sur les conseils de mon gourou attitré Lost in Chapter 13. Ce fût une chouette échappée dans les étoiles en compagnie de mes héros préférés et surtout d’Han Solo. J’en rêvais toutes les nuits, c’est dire.

Ça c’était pendant la première moitié du mois. Le tempo s’est légèrement accéléré par contre pendant la seconde moitié.

Quittant les étoiles et le Faucon Millenium, je suis partie crécher quelques jours sur notre bonne vieille Terre avec quatre copains, santiags et chemises de flanelle, dans Retour à Little Wing de Nickolas Butler. Le Wisconsin est une belle contrée, bien campagnarde, et c’est avec un plaisir non boudé que, brin de blé dans la bouche, j’ai suivi les remous de l’amitié de Kip, Ronny, Lee et Hank. Ça n’a pas été facile de m’en séparer, ces engins-là sont facilement attachants et pour noyer ma solitude retrouvée, je suis partie en quête d’un nouvel achat à la librairie. L’heureux élu a été Tout plutôt qu’être moi de Ned Vizzini, une belle découverte Young Adult à la couverture pop qui aborde la dépression d’un adolescent de manière sérieuse et crédible, d’autant plus que l’auteur lui-même a souffert jusqu’à son suicide de dépression chronique. Et puis voulant rester dans le sujet « santé du cigare », j’ai craqué pour les trois premiers tomes de Batman Renaissance qui comme je vous l’expliquais dans ma dernière chronique, était une tuerie aussi bien psychologique que visuelle. Bien chaude pour continuer dans les comics, j’ai profité du week-end de Pâques en gardant le chat d’une copine pour me faire également le premier tome du tout nouveau bijou The Woods de James Tynion IV qui Ô surprise a participé au scénar d’un des Batman que je venais de lire. Là aussi, de la violence, du sang servis avec des couleurs acidulées. Un régal ! Et enfin, une première historique sur le blog, j’ai reçu mon premier SP avec Alouettes de Jeanne A. Débats qui est sorti hier et dont j’avais lu et chroniqué dernièrement le premier tome L’Héritière. Fini hier soir tard, j’ai été malheureusement carrément moins emballée par ce nouvel opus. Je vous en dis pas plus, mon billet ne va pas tarder à arriver.

giphy (18)
Willy Wonka. Pour faire plaisir à Fan Actuel. C’est cadeau.

EDIT (3h plus tard)(l’Alzheimer me guette) : Oh mais attendez, j’ai oublié que j’avais lu également au tout début de Mars Doglands de Tim Willocks en lecture commune avec Ingannmic. Une bien jolie découverte jeunesse avec des chiens. Amoureuse des animaux, je fus comblée !

« Et niveau Challenge où ça en est ? » me demande-t-on. Toujours au même point aux dernières nouvelles. Pour le Challenge des 100, j’avais commencé fin février Autant en emporte le vent et puis, je sais pas, j’ai été prise par d’autres lectures qui m’ont entraînée vers d’autres encore. J’ai été prise dans un cercle vicieux, impossible de m’en dépatouiller. C’est un peu pareil pour Fondation dont il me reste le dernier tome de mon intégrale à lire. Je pense que la première résolution à faire pour ce mois d’Avril est de finir toutes mes lectures et d’arrêter de papillonner à droite et à gauche comme une gourgandine sous ecsta et aux moeurs légères. Deuxième résolution, refaire une PAL mensuelle ET m’y tenir.

Ah puis j’allais oublier, il y a eu un petit Liebster Award dans lequel je raconte une fois de plus ma vie et qui apparemment à déclencher l’équivalent d’une bataille de boule de neige sur Twitter avec les copains/copines-autes. Tout le monde (ils se reconnaîtront) s’est mis à nommer à tout va, réclamant vengeance. Voilà donc je me retrouve avec bien 5 Tags à faire.

ba2dd_orangina-rouge

Avant de vous quitter et partir bosser (oui ça m’arrive de temps en temps), je voulais vous dire merci car le blog atteint bientôt les 200 abonnés. Et du coup, je prévois de faire un petit concours. J’en ai jamais fait, ça sera l’occasion de me faire les griffes.

Bon mois livresque à vous mes chatons ! Tchüss.

19 réflexions sur “Mars 2016 (April Fool’s Day)

  1. Une question me brûle les lèvres, rien d’autre n’a d’importance, tu l’attendais probablement d’ailleurs : quand arrivera donc ta chronique sur la trilogie Thrawn ? (Non mais en vrai, tu m’avais caché que tu l’as enfin lue. Alors je suis bien content si tu as autant aimé. ^^ )

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne vois pas du tout de qui tu parles concernant les nominations. [insérer rire démoniaque ici] Et alors de là à dire que c’est à cause de ça que soit disant t’es empêtrée dans tes challenges, c’est petit XD Oui j’en remets une couche. Ton bilan me parait un peu plus enthousiaste que précédemment, ça fait plaisir ! Sinon concours ? Vous avez dit concours ?

    Aimé par 1 personne

  3. Oh la vache l’orangina rouge à la tronçonneuse ! Les souvenirs qui remontent.
    Hum. Je comprends tellement pour La Passe-miroir, perso, dès que j’ai un coup de mou point de vue lecture, je lorgne dessus et puis j’me dis qu’il faut résister mais… ça me pend au nez moi aussi.
    Je suis heureuse d’apprendre que Retour à Little Wing est chouette parce qu’il m’attend aussi depuis des plombes.

    Et félicitations pour tes quasi 200 abonnés chaton, je t’en souhaite mille fois mille de plus. Au moins. x)

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Merci my dearest châtone ! :D
      Perso la relecture des aventures d’Ophélie m’a permis de découvrir des petits détails de l’histoire que j’avais loupés dans ma hâte fiévreuse la première fois. Ainsi, je suis prête à fond pour la suite. Oui qui n’est pas pour toute suite, je le concède mais apparemment mon cerveau ne veut pas encore l’admettre.

      Aimé par 1 personne

  4. Merci pour ce petit point culture qui fait toujours du bien par où il passe (par l’oreille droite me concernant, la gauche est occupée ailleurs)

    Moi, je me garde la relecture des deux tomes de la Passe-Miroir quand le troisième sortira.(quand ? quand ? quaaaaaaaannnnndddd ?!) Voilà.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s