En attendant Bojangles – Olivier Bourdeaut

Petit OVNI de la rentrée littéraire de ce début d’année, En attendant Bojangles, premier roman de l’auteur, est sans doute l’une des plus belles lectures que j’ai eu entre les mains.

C’est l’histoire d’un amour fou et fantasque. C’est l’histoire d’un mari et d’un père prêt à tout pour la femme de sa vie, d’une mère et d’une épouse qui sombre petit à petit dans une douce folie.

IMG_1346

… ta Maman, ce sont les racines, les feuilles, les branches et la tête en même temps, et nous, nous sommes les jardiniers, nous allons faire en sorte que l’arbre tienne debout et qu’il ne finisse pas déraciné.

C’est un récit intemporel qui n’a rien à envier à un Boris Vian, c’est une valse enivrante et fiévreuse. En jouant la comédie, en dansant, en riant, en inventant des histoires, en organisant des fêtes extravagantes dans leur immense appartement ou dans leur château en Espagne, le père et le fils avec l’aide de l’Ordure, un homme politique bon vivant, et de Mademoiselle Superfétatoire, leur grue domestique, tentent d’épater et d’amuser cette femme fantasque qu’ils aiment tant et qui voit la vie comme un roman pour échapper à la moche réalité de l’existence. Le burlesque et l’insouciance de ce joyeux bordel cache la mélancolie et le drame qu’installe la folie de la mère dans le quotidien de la famille. L’écriture ici est d’une importance capitale qui tout en rimes porte avec virtuosité la poésie, le charme, la drôlerie mais également la tristesse du récit.

Le point de vue est celui du narrateur, le fils, qui raconte avec le regard enfantin et candide de l’enfant qu’il a été l’étrange histoire qu’il a vécue avec ses parents, entrecoupée par les extraits du roman de son père qui nous permettent de nous rendre compte que sous ses airs d’imbécile heureux, le père n’en est pas vraiment un et qu’il a parfaitement conscience que l’équilibre familiale ne tient qu’à un fil.

Le temps d’un cocktail, d’une danse, une femme folle et chapeautées d’ailes, m’avait rendu fou d’elle en m’invitant à partager sa démence.

Je crois qu’aucun roman ne m’a autant fait rire et en même temps fait pleurer dans toute ma vie de lectrice (courte certes mais quand même). Dire que ce petit livre est un coup de coeur est bien faible. C’est une ode à l’amour, à la folie et à la vie. La fin arrive déchirante alors que l’on doit faire ses adieux à cette fable enchanteresse et au narrateur, seul avec ses souvenirs.

J’ai tourné la dernière page, un sourire aux lèvres alors que je continuais de pleurer. Durant cinq minutes, je suis restée allongée à écouter la chanson de Nina Simone Mister Bonjangles, dont le titre et l’oeuvre font référence, en repensant à cette histoire qu’on venait de me conter et qui ne devait plus me quitter. C’est le genre de roman que l’on a envie de distribuer à la sortie du métro, aux passants, aux amis et à la famille. Et si je devais mettre en jeu ma réputation de lectrice pour un livre, ça serait bien celui-là.

Lisez-le, mes chatons. Vraiment.

 

19 réflexions sur “En attendant Bojangles – Olivier Bourdeaut

  1. Je l’ai acheté hier. J’étais d’abord un peu méfiante, suite à tout le bruit fait autour de cette parution, puis des avis lus ici et là m’ont convaincue… Autant te dire que ton billet non seulement me conforte, mais m’allèche terriblement. Je vais sans doute le sortir de ma pile très bientôt !!

    J'aime

    1. Moi même au départ je n’étais pas très convaincue par cet engouement, mais j’ai la chance d’avoir deux potes libraires (dans des genres assez différents) qui m’ont tout de suite conseille ce roman. J’espère qu’il te charmera également ! 😊

      J'aime

    1. J’avoue que je ne suis pas très attirée par les premiers romans (à tort), j’attends toujours le second ou le troisième d’un auteur. Mais celui-ci est une véritable decouverte. J’espère juste qu’Olivier Bourdeaut ne perdra pas en route son petit grain d’originalité.

      J'aime

  2. J’ai l’impression d’entendre parler de ce roman partout sur les blogs en ce moment! J’avoue qu’au premier abord, je ne serais pas plus tentée que ça mais tu dis carrément que tu serais prête à mettre en jeu ta réputation de lectrice pour ce livre donc je suis très intriguée!!

    Aimé par 1 personne

  3. Je suis comme vous. Ce livre est une merveille. Je le conseille à tout le monde. J’ai adoré. Un des meilleurs livres que j’ai lu (et je lis beaucoup!!), si ce n’est le meilleur!
    Je le garde sur la table de nuit, et de temps en temps, je lis une page au hasard! J’adore!

    Aimé par 1 personne

  4. Ping: 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s