Bilan Février 2016

Ah mes chatons ! Okay okay okay, il y a eu une petite absence de deux semaines, mais rassurez-vous tout va bien. J’ai eu besoin de faire un petit point personnel et j’ai un peu « oublié » le blog et les réseaux pendant un petit moment. Mais me revoilà. Outre ma culpabilité digne d’un judéo-chrétien qui m’a poussée à me mettre un bon coup de pied là où ça fait du bien, vous m’avez manqué. Si si si.

tumblr_nuej6fsB0U1sfzl3wo3_500

Le mois de Février a été, je pense, le plus gros mois de Flops. Pourtant d’un naturel assez guilleret et bienveillant avec des pâquerettes dans les cheveux tout en écoutant ABBA  (pour ce qui concerne les livres, hein, dans la vie je suis bien évidemment une pourriture humaine qui vendrait sa mère pour une paire de Louboutin), je ressors toujours des mois livresques avec un ensemble de bonnes lectures. Apparemment, j’ai très mal choisi ce mois-ci et mon flair de fin limier m’a lâchement abandonnée pendant les 3/4 de Février. D’où petite panne de lecture, d’où petite crise existentielle de lectrice.

Nota Bene : Tous les livres dont je vais parler n’ont bien sûr pas encore leur billet publié, donc plus qu’un bilan, cet article est un avant goût de ce que je vais produire dans les prochains jours (oui oui je vais mettre un grand coup de collier).

Mais arrêtons les préambules et commençons.

Bilan février

Endgame : l’Appel de James Frey et N. Johnson Shelton chez Gallimard Jeunesse. Première lecture jeunesse du mois, première déception. Enfin déception le mot est un peu fort. N’ayant aucune attente sur le dit-livre, j’ai juste eu confirmation de ma première impression : que ce livre n’est pas fait pour moi. Je suis en train d’écrire le billet en même temps, donc je ne vais pas m’attarder dessus, mais ce roman est la parfaite illustration de ce que je n’aime pas dans la littérature jeunesse.

Arrivée là, je me suis dit « Bon Mimine, c’est le début du mois de Février et y’a déjà un bon flop dans le tiroir. On va pas tenter le diable hein, partons sur une base sûre et solide : la Fantasy. » Je suis donc partie avec le premier tome d’une saga qui me fait de l’oeil depuis des mois, éditée chez L’Atalante qui jusque-là ne m’a jamais déçue : Le sang des 7 rois de Régis Goddyn. Avec ça me suis-je dit, je peux partir confiante et sereine. QUE NENNI. Déception number two. Alors là, je ne sais pas si c’est moi le problème, mais je n’ai jamais AUTANT galérer à rentrer dans un roman. J’ai eu un mal de chien à retenir quoique se soit des 100 premières pages, ce qui est assez problématique quand on t’explique et te raconte l’univers dans lequel tu te trouves. L’écriture est pourtant belle, là-dessus rien à dire, et l’histoire plutôt originale. Mais rien à faire. J’ai fini le roman avec un empressement honteux, car plus vite je le finissais, plus vite j’en étais débarrassée.

Je me retrouvais donc avec deux déceptions à mon actif en l’espace d’à peine une semaine. S’en est résulté une petite remise en question : Peut-être est-ce que j’avais besoin de changer de genre, d’une lecture plus contemporaine, sociologique, moins de l’ordre de l’imaginaire ? Mon choix s’est porté donc sur le fameux City on Fire de Garth Risk Hellberg dont on a entendu beaucoup parlé, notamment au sujet de l’acquisition des éditions Plon à un prix astronomique. Ça aurait dû me mettre la puce à l’oreille. Disons qu’avec cette lecture, mon désir d’avoir une machine à remonter le temps s’est accru, machine qui me permettrait de revenir au moment de l’achat dans la librairie où je pourrais mettre une mandale à moi-même et économiser 23,90 euros (en fait 7 euros, j’avais un bon d’achat). Abandonnée au bout de 450 pages sur les quelques 970 pages qui le composent, la lecture m’a achevée façon « Chéri passe moi l’picrate – Ce n’est peut-être pas raisonna… – PASSE MOI LA BOUTEILLE ! »

giphy (2)

Pouce, pouce, POUCE !!!

Pour limiter la casse, il a fallu m’éloigner un peu des livres, méditer genre moine tibétain en haut de sa colline. Traduction : s’acharner sur les jeux vidéos en mode gros bourrin. Et se remettre au visionnage de séries (je réapprends à aimer Walking Dead, le week end passé sous la couette devant la série en est la preuve) et de films. Oui en regardant la cérémonie des Césars de cette année, je me suis rendue compte que je n’avais vu aucun des films dont on parlait et que j’étais sacrément à la ramasse. J’y remédie en ce moment avec un film par soir selon une liste que voici (j’ai bien envie de faire ma bobo gauchiste ces temps-ci) :

  • Les Cowboys
  • La tête haute
  • La loi du marché
  • Marguerite
  • Mustang
  • Fatima
  • Trois souvenirs de ma jeunesse
  • Taxi Téhéran
  • Asphalte
  • Deephan
  • Mon roi (vu hier soir)

Si vous les avez vus, aimés, détestés, n’hésitez pas à me faire partager votre avis. Qui a dit qu’on ne parlait que de livre ici ?

Back to fight

Bien naturellement, je ne peux pas délaisser les livres aussi longtemps. C’est pourquoi, petit à petit, avec la fragilité d’un vétéran de retour du Vietnam, je me suis remise à la lecture. Et là, MIRACLE !

En attendant Bojangles d’Olivier Bourdeaut est arrivé et m’a tendu la main à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seule chez moi.

giphy (3)

 

IMMENSE coup de coeur pour ce tout petit roman drôle, poétique et terriblement émouvant qui m’a fait passer du rire aux larmes. Il m’a été conseillé par ma copine libraire qui m’avait chaudement recommandé une autre perle loufoque Tous mes amis sont des super héroset encore une fois elle a tapé dans le mille la bougresse (merci Beauté).

Rassurée, quoique toujours un peu sur la défensive, et après un passage à la librairie où j’ai d’ailleurs failli frapper un gamin qui tournait autour de moi en courant et en me faisant la grimace (faut pas m’emmerder quand je traverse une traversée du désert et quand je tente de trouver LE livre qui m’en sortira), je suis tombée sur L’Héritière de Jeanne A. Débats, une auteure que j’aime beaucoup pour son côté un peu rock’n’roll. Outre le fait que la couverture est sublime et que j’aime beaucoup les éditions ActuSF, j’ai été assez intriguée par ce roman Bit-Lit qui parle de vampire (genre que je connais très très peu et envers qui j’ai beaucoup d’a priori). Même si ce n’est pas un coup de coeur, j’ai bien aimé ma lecture et l’écriture de l’écrivaine qui tord le cou à beaucoup de clichés twilightiens avec un humour et un franc parler plein de fraîcheur.

Là-dessus, en passant à la brocante de la Canebière du samedi matin, j’ai trouvé les trois tomes d’Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell au look superbement vintage pour un prix dérisoire. Comme je n’avais pas encore lu de livre pour le Challenge des 100 pour ce mois-ci, je me suis mise à la tâche illico presto. Adorant le film, j’ai retrouvé avec un grand bonheur tous les personnages et une Scarlett plus développée (forcément) mais toujours aussi salope et ça Mimine adore. Je viens juste de terminer le premier livre, me reste plus qu’à m’atteler aux deux autres pour valider cette lecture-challenge.

giphy (4)
N’est-elle pas mimi cette Scarlett ?

Bye Bye Février, viens dans mes bras Mars

Me voilà avec maintenant plein de billets à écrire et un retard de deux semaines sur la lecture de vos blogs. Et moi qui étais tellement fière d’avoir rattrapée mon retard de Noël, me voilà dans de beaux draps tiens ! Donc, restez à l’affût, Mimine va envoyer du lourd dans les prochains jours dont le billet d’une lecture commune avec la copine Ingannmic pour Dogland de Tim Willocks. Les affaires reprennent !

Kiss Love et Paix sur vos vies mes chatons et bon mois livresque ! Tchüss.

20 réflexions sur “Bilan Février 2016

  1. Bon retour ! \o/
    Quand je vois tes lectures du mois, je suis pris d’un doute : tu as arrêté Foundation après le deuxième tome, sans aller lire le troisième ? Ou bien la tu l’as lu mais pas encore chroniqué ? (Ou alors j’ai loupé la chronique en question, tête en l’air comme je suis, c’est parfaitement plausible.)

    Aimé par 1 personne

    1. Mercii !! :) Je ne l’ai pas précisé effectivement, je n’ai pas parlé des livres que j’ai ouvert et refermé après deux pages lues. En fait, j’étais pas hyper open niveau lecture à ce moment-là et je n’ai pas voulu gâcher Fondation (ni Star Wars d’ailleurs) avec mon mauvais mood. ;) Mais la reprise du troisième tome ne serait tarder !

      Aimé par 1 personne

  2. 😂😂😂 Ah comme mon Petit Monstre m’avait manqué. Bon il y a quelques auteurs qui y ont perdu des dents au passage. Mais qu’importe elle a survécu et elle revient dans la bataille pour Mars. Ça promet des chroniques rock n’ roll. Oh yeah !

    Aimé par 1 personne

  3. Oooh, je compatis, c’est pas drôle un passage à vide livresque… Courage, le mois de mars sera sûrement meilleur, avec l’arrivée du printemps! Bon, je n’arrête pas de lire des avis dithyrambiques sur En attendant Bojangles, il me tarde vraiment de le lire !!! Il est enfin dans ma PAL.
    Bonnes lectures petit monstre!

    J'aime

    1. Merci Folavril ! Oui oui vivement le printemps, le beau temps et les arbres enfeuillés, je commence à en avoir un peu marre de cet hiver :)
      En attendant Bojangles est une petite merveille et j’espère qu’il te plaira autant qu’à moi. Je te souhaite également de très bonnes lectures ! :)

      Aimé par 1 personne

    1. Je suis également très fan de cette héroïne. Etant une immense fan du film, j’avais un peu peur de m’ennuyer, mais la magie de Scarlett et de Rhett est encore plus forte et me fait penser que l’adaptation est extrêmement fidèle (à quelques détails près). Jusqu’ici je suis conquise.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s