Le MOOC Fantasy

Rick Moranis-MOOC (2)

Salut mes chatons-geeks ! Aujourd’hui, mon ami Rick Moranis et moi-même (parce que qui mieux pour représenter les geeks que l’ami Rick, hein ?) (Mais si ! Rick Moranis. Ghosbuster ? Chéri j’ai rétréci les gosses ? Voyons !) nous voulons vous présenter l’aventure dans laquelle Mimine s’est engagée il y a deux semaines : le MOOC Fantasy. 

J’entends déjà vos cris d’orfraie « mais bon sang qu’est-ce que ce MOOC ? » Non ce n’est pas le nom d’un animal poilu et cornu.

1439049674-k-karadoc-vous-fermez-vos-gueules-okay

Le MOOC c’est le Massive Open Online Course autrement dit une formation en ligne ouverte à tous et gratuite. Des universités et des professionnels proposent sur une plateforme 2.0 des cours dans un domaine particulier. Vous avez toujours rêvé de cuisiner comme un chef pâtissier de chez Hermé ? Hop un MOOC cuisine. Vous voulez approfondir vos connaissances en neuro-biologie ? Hop, c’est également possible. En cherchant bien, on peut trouver de tout. Il suffit de s’inscrire sur le site proposant les formations. Rien à payer, pas de paperasses administratives ni de numéro de sécu ni de régime social à donner. La vie, la vraie !

Vous voulez en savoir plus sur la Fantasy ? Vous êtes néophyte ou grand amateur ? Ce MOOC convient à tous. 

Ici, celui qui nous intéresse c’est le MOOC « Fantasy, de l’Angleterre victorienne au Trône de fer ». Dirigé par Anne Besson, maître (maîtresse ?) de conférence à l’université d’Artois en littérature comparée, ce MOOC présente le genre de la Fantasy, de sa naissance à son émergence au milieu du XXe siècle puis au XXIe siècle, dans les médias (films, séries…), dans la littérature jeunesse, dans les jeux de rôle, dans le cinéma, bref la Fantasy dans tout ce qu’elle représente.

Se déroulant du 2 février au 23 mars (les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 mars), la session se découpe en trois parcours qui montent progressivement dans la « difficulté » et dans l’approfondissement du sujet : le Hobbit, l’Elfe et le Mage. Le parcours Hobbit, le premier, est ouvert à tous et ce jusqu’à la fin de la session, le 23 mars. Pour accéder aux autres parcours qui ouvriront prochainement, il faut au préalable avoir validé tous les modules du parcours Hobbit en répondant aux questionnaires que l’on retrouve à la fin de chaque cours, pour être sûr que vous avez bien écouté ce que la maîtresse a dit. Ce n’est pas obligatoire, car le choix vous l’avez. À vous de décider si vous voulez poursuivre ou non l’aventure.

=> Lien du MOOC et inscription

Comment se présentent les cours ? 

C’est tout simplement avec des vidéos de moins de 20 min qu’Anne Besson (et parfois ses collaborateurs) nous parle face caméra et assise dans un fauteuil confortable. Ambiance #posey. On nous donne également la possibilité de télécharger la retranscription de la vidéo et on nous met à disposition la bibliographie des oeuvres évoquées après chaque cours.

Le parcours Hobbit comporte sept grands chapitres de l’histoire de la Fantasy à sa place dans les médias et dans la littérature jeunesse. Un espace forum est dédié aux questions que l’on pourrait poser aux intervenants mais également à l’échange entre les inscrits.

Verdict ? 

Personnellement, je suis assez fan de la Fantasy sans en être une grande spécialiste. Étant une éternelle étudiante dans l’âme, assoiffée de connaissance (et puis j’aime bien me la péter devant les copains), j’ai tout de suite été séduite par ce concept de formation en ligne que j’ai découvert grâce à un article de Grazia le mois dernier. Il faut dire aussi que j’ai été pas mal frustrée, durant mes années fac, de ne pas trouver UN SEUL PROF parlant de la Fantasy (parce que Proust ça va bien cinq minutes). Alors quand j’ai appris que je pouvais suivre des cours gratuits de chez moi (donc pas de déplacements à faire), tranquille, sur un sujet qui me passionne, j’ai bondi de joie.

Ayant pas mal de temps devant moi ces temps-ci, j’ai la possibilité de suivre les cours en étant quand même bien assidue. Je veux faire les choses bien et ça me prend pas mal de temps mine de rien. Par exemple, un chapitre du parcours Hobbit va me prendre une bonne après-midi. Je note tout sur un carnet, je reviens sur la retranscription, je vais regarder les oeuvres citées sur le web, bref, une vraie écolière studieuse. Ça ne tient qu’à moi, naturellement, on peut très bien suivre tranquillement en écoutant simplement les vidéos. Chacun fait comme et quand il veut. 

Les cours sont véritablement passionnants et très accessibles. Quelqu’un qui n’a fait aucune étude de lettres ou qui n’a jamais lu de Fantasy par exemple peut très bien suivre sans problème, car on prend bien le temps de tout nous expliquer.

tumblr_o03bim4SfJ1rri3yuo1_500

En fait, on a les avantages de la fac sans ses inconvénients. On peut très bien être en sous-vêtements, pas maquillé pas coiffé, fumer, boire, se faire un rail de coke ou se ramener avec son assiette de cassoulet comme casse-dalle, personne n’est là pour vous juger. Il n’y a plus la pression de la dissertation ni du partiel à la fin du semestre, plus de bavardages bruyants ni de prof qui craque son slip en plein cours. Tout bénèf je vous dis.

Il me semble que nous sommes plusieurs sur la blogo à participer à ce MOOC, dont la copine Valentine aka le petit Brocoli, qui avait déjà participé à la première session l’année dernière. Si vous êtes aussi de la partie, n’hésitez pas à me faire part de votre expérience et de votre ressenti pour ce MOOC original.

Sinon les autres, tentés ? 

20 réflexions sur “Le MOOC Fantasy

  1. Ah, Rick Moranis ! Avant même ton premier paragraphe c’est bien sa photo qui m’avait fait venir ici parce que Rick Moranis quand même ! Et puis les gifs de Perceval et Karadoc pour agrémenter, vraiment tout est parfait. Merci charmant petit monstre ! :D
    En tout cas, c’est vrai que le sujet de ce cours n’est pas commun et semble très intéressant. Tu penses nous en faire un bilan une fois qu’il sera terminé ?

    (Et je ne vais pas revenir sur le « tentez » transformés en « tentés », ce serait un peu vil et je suis bien trop mal placé question fautes de frappe… ^^ )

    Aimé par 1 personne

  2. On me parle beaucoup des MOOC en ce moment. Le problème c’est que je suis infichue de regarder une vidéo sur internet. Cad que soit je la mets en fond et je fais autre chose en même temps, et du coup je perds le fil complètement car en général je fais des choses qui requièrent mon attention (en ce moment, le blog me prend beaucoup de temps…). Soit je la regarde mais là il faut vraiment que ce soit passionnant pour que je n’ai pas envie de faire autre chose en même temps, et là retour au 1)

    J'aime

    1. Pas de quoi, je suis là pour ça (la modestie incarnée) ! ^^ L’avantage c’est que tu ne t’engages à rien en t’inscrivant et si tu n’as pas le temps de te pencher là-dessus avant la fin de la session, tu peux toujours prendre la retranscription des vidéos du parcours Hobbit et les télécharger pour les lire plus tard. :)

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s