Star Wars VII : Le feedback, un mois plus tard.

Okay les chatons. On y est. C’est certainement l’article qui m’aura donné le plus de mal depuis que je tiens ce blog. J’ai commencé à l’écrire quand je suis sortie de la séance le lendemain de sa sortie, puis je l’ai mis dans la corbeille pour enfin le repêcher. Il aura connu beaucoup beaucoup de versions différentes et au bout d’un moment j’ai vraiment cru que je n’y arriverais jamais. Mais c’est bon. Le bébé est là.

Alors après avoir digéré le visionnage (deux fois au ciné) pendant un bon mois, je suis fin prête pour vous balancer la purée. Je vous préviens, ça va être long, ça va être dense et va y’avoir du spoiler de bâtard donc ceux qui ne l’ont pas encore vu (si ça existe encore) BARREZ-VOUS !

giphy (1)

giphy (3)

giphy (2)

Bon, vous voyez l’idée générale.

When I was a child, I was a jedi

Il faut savoir que Mimine est une grosse fan. Bah oui commence par là déjà. Mon enfance a été bercée par la première trilogie (merci maman) et les cassettes à l’image bien dégueu ont été éreintées après 100 visionnages. Au moins. J’ai même encore quelques posters des épisodes dans ma chambre, derniers vestiges de mon adolescence que je ne me résous pas encore à enlever, et ma passion pour la musique de films a commencé avec John Williams.

Quant à mon adolescence, elle a été marquée par la seconde trilogie que j’ai vénéré pendant longtemps. Mais avec les années, mon esprit analytique s’étant développé, cette prélogie a fini par me décevoir, George Lucas en tête, et j’ai commencé à laisser tomber Star Wars, remisé dans la boîte « Souvenirs d’enfance ».

Alors quand j’ai appris, il y a deux ans, qu’une troisième trilogie se produisait, j’ai fait ma plus belle expression sceptique, avec levage de sourcil, moue désapprobatrice et tutti quanti. Et puis il y a trois mois, j’ai vu la bande-annonce et dès que j’ai vu le Faucon Millenium et l’apparition du duo Han Solo/Chewie avec le désormais célèbre « Chewie, we’re home », j’ai pleuré. Avec les frissons et tout. La môme que j’étais s’est réveillée et j’ai pas pu résister. Les billets réservés, je suis allée le voir une première fois avec ma meilleure pote (avec qui on a analysé et débattu sur le film jusqu’à 3h du matin). Puis une seconde deux jours plus tard.

Donc. Star Wars VII. Alors ? 

tfa_poster_wide_header_adb92fa0

Je ne vais pas revenir en détail sur tout ce qui a été dit chez tout le monde. Déjà parce que ça ferait redondance et surtout parce que sinon cet article ferait plus de 4 000 mots. Et je ne veux pas vous infligez ça. Remarquez la bonne âme que je suis. Comme beaucoup, je suis très contente de ce retour à « l’artisanal », à l’utilisation justifiée des effets spéciaux, aux belles images ; je suis ravie d’avoir retrouvé ce rythme de film d’action dans les scènes de bataille, de courses poursuites à pieds ou en Faucon Millenium qu’on avait un peu perdu dans la prélogie ; de ce retour à l’humour (BB8 thumps up <3) (Chewbacca <3) (Finn <3) ; et de cette scène finale à te foutre des frissons pour le reste de ta vie.

Je suis moins ravie par contre sur beaucoup d’autres choses. Notamment qu’Abrams ne sait toujours pas te poser une scène ni une ambiance plus de 2 min sans faire exploser tout ce qui bouge et du coup foire des moments (exceptée cette fameuse scène finale) qui auraient pu être méga géniallissime, que la musique de John Williams reste assez basique malgré quelques petites trouvailles, que le film est une resucée complète de l’épisode IV, qu’on a un film qui se résume à une grande scène d’exposition sans de véritables enjeux résolus à la fin, que la numérisation de Snoke aka Andy Serkis fait vraiment tâche et que la contextualisation, ben tu te la carres bien profond.

Nan mais c’est vrai quoi, on n’aurait pas pu nous faire une petite transition de comment on est passé d’un Happy End à l’épisode VI au « On va tous mourir » de l’épisode VII ?

Return-of-the-Jedi_612x380_1
#ClapYourHands #PartyOn
star-wars-the-force-awakens
#OhJesusChristSaveUs #WeAreAllGoingToDie

Rey, la Super Girl

ll y a surtout un point qui m’a vraiment dérangée et que j’ai eu un mal de chien à mettre le doigt dessus. Allez, je vide mon sac. Vas-y je lâche l’info. Messieurs dames, j’ai un problème avec Rey, la nouvelle héroïne de la saga.

Rey-face-1200x750

Et c’est pas parce que c’est une fille hein. Au contraire, j’étais super contente qu’une actrice tienne LE rôle dans la nouvelle trilogie. Daisy Ridley joue d’ailleurs très bien, je ne lui reproche rien. C’est la manière dont son personnage est écrit et comment il est développé dans ce premier film qui me dérange.

Rey est trop parfaite et trop douée en tout pour que je puisse m’attacher à elle. C’est même un peu une sorte de Mary Sue (terme surtout employé pour critiquer les personnages de fanfiction qui sont idéalisés, qui réussissent tout, qui ont des compétences hors-normes, qui ont l’admiration de tout le monde dans l’univers fictif et qui ont un destin grandiose et épique). On veut tellement nous prouver qu’une fille est capable d’être le héros de l’histoire qu’il faut absolument lui donner tout plein de compétences dès le début (je fais ça aussi dans les Sims, leur mettre plein de compétences pré-acquises pour que se soit plus facile, mais ça, ça s’appelle tricher).

Ce qui me pose le plus de problème c’est que, tout au long du film, elle n’a aucune évolution et n’accomplit pas grand chose, contrairement à Finn par exemple. Le jeune homme est un personnage très intéressant dans sa fragilité et par cette volonté qu’il a de se surpasser, son accomplissement étant sa démission des Stormtroopers, cette rébellion face à un ordre établi qu’il refuse de suivre. De là, Finn fait un choix qu’il va devoir assumer et qui va changer son existence. Ce qui n’est pas du tout le cas de Rey qui est présentée dès le début comme une guerrière et qui finit le film avec le même statut. Quand on y pense, elle n’a jamais besoin d’aide parce qu’elle réussit tout. Elle sait mieux que tout le monde ce qu’il faut faire. C’est une super pilote, une super mécanicienne et une super combattante. Chaque scène avec Rey est un prétexte pour montrer à quel point elle est super forte. Et même si Luke et Anakin étaient présentés comme des personnages dotés de talents innés (le côté pilote notamment), jamais on nous a souligné à ce point leurs aptitudes. C’est un peu comme si Disney nous tapait sur l’épaule en nous disant : « Eh vous avez vu, c’est une fille mais elle en sait faire des choses ! »

Du coup, je trouve qu’avec le personnage de Rey, on perd la symbolique du héros et tout ce que ça implique derrière, dont l’idée que c’est en prenant des décisions et en faisant des choix que le héros devient le Héros. On a un peu perdu cette conception depuis l’avènement de l’Élu dans les scénarii hollywoodiens, en fait depuis que Matrix et Harry Potter sont passés par là. Le statut d’Élu de Rey qu’implicitement on nous présente est, selon moi, une facilité ou une paresse scénaristique pour imposer Rey comme l’Héroïne de la nouvelle trilogie. D’ailleurs, ça me fait penser que jusqu’à un certain moment dans le film, Finn et Rey était au même niveau sur le plan « héros ». Ça aurait très pu être Finn (pour les raisons que j’ai évoquées plus haut), mais c’est parce que le sabre laser et la Force (qu’elle utilise quasi parfaitement après seulement deux trois coups d’essai, m’enfin) ont choisi Rey qu’elle est devenue l’Héroïne, l’Élue. Elle ne choisit pas, « on » choisit pour elle. Elle n’agit pas, elle subit le courant qui l’emporte. À un moment (après avoir vu les « souvenirs » du sabre laser chez Maze), on essaie maladroitement de nous montrer qu’elle doute et qu’elle pourrait refuser sa destinée et donc être confrontée à un choix, celui que doit faire tout héros, accepter la quête qui se présente à lui ou fuir. Mais, déjà, on n’y croit pas une seconde et puis elle ne fait pas de choix puisqu’elle va se faire très vite kidnapper et qu’elle va être replongée dans les péripéties du film jusqu’à la fin.

Cette analyse du personnage ne rejette absolument pas la possibilité d’une évolution chez Rey dans la suite des épisodes, qui (je l’espère) se fera. Mais, ce qui m’embête c’est si dès le départ ton Héroïne est déjà une Super Girl, quelle évolution ton personnage va-t-il avoir ?

Celui qui voulait faire comme papy

imgres

Et puis on arrive à Kylo Ren. Ah ce Kylo (je peux pas m’empêcher de prononcer « kilo » à la frenchy) il ne met vraiment pas tout le monde d’accord. Eh bien moi je l’aime bien et je vais défendre ce personnage coûte que coûte, quitte à être déçue dans les prochains épisodes. La raison pour laquelle beaucoup ont bloqué sur ce personnage, je pense, c’est parce qu’il n’est pas ce qu’on attendait ni ce qu’on nous a vendu. Et c’est là tout le génie et ce qui fait de ce personnage l’une des plus belles surprises du film.

Je me mets à la place des producteurs, du réalisateur et des scénaristes. Ils ne pouvaient pas faire un autre Dark Vador ni créer un autre méchant aussi charismatique et puissant que l’était le bras droit de Palpatine. Relever le niveau aurait été mission impossible et même s’ils avaient essayé, ils se seraient pris l’équivalent d’un mur en béton armé dans la face. Alors ils ont pris le contre-pied et ils ont créé tout autre chose à laquelle on ne s’attendait pas. C’était risqué, mais ils ont réussi le tour de force de présenter Kylo, au départ, comme un méchant monolithique, pour enfin le démonter petit à petit, à mesure qu’on apprenait à le connaître, et pour révéler un jeune homme déchiré, un sale gosse perdant facilement son sang-froid, pas si sûr de lui, pas aussi puissant qu’il croit être et qu’on croit qu’il est. Il a iconisé Dark Vador comme nous spectateurs et il voudrait être Lui, comme nous nous voudrions qu’il soit, mais il n’y arrive pas. Les scénaristes ont joué sur ce fantasme irréalisable que le personnage et nous-même partageons et c’était plutôt malin de leur part. Enfin, c’est quand même le premier méchant de la saga qui est attiré par la Lumière et qui doit combattre cette tentation vers le Bien. Il y a quelque chose de désespéré et d’aliéné chez lui qui est très intéressant. (Et puis j’aime beaucoup Adam Driver depuis Girls).

Mais c’est surtout, SURTOUT, quand on apprend qu’il est le fils d’Han Solo et de Leïa que les choses se corsent. Star Wars ne serait pas Star Wars s’il n’y avait pas des histoires de famille déchirantes.

giphy (6)

Le fait qu’ils aient suivi l’idée que le méchant était un enfant de la famille Skywalker comme dans l’univers étendu m’a donnée la possibilité de faire mon plus beau sourire banane, les pouces levés, au risque d’avoir pu surprendre mes voisins de siège. Je me demandais s’ils allaient le faire et oui ILS L’ONT FAIT. Pour ceux qui ne connaîtraient pas l’histoire de l’univers étendu Star Wars qui se déroule après l’épisode VI (depuis Disney et Lucas ont d’ailleurs signé l’arrêt de mort de cet univers pour créer le leur), petit rattrapage, en gros : Luke et Leïa ont donc eu des enfants, Luke avec une jedi Mara Jade et Leïa avec Han. Les enfants (le fils de Luke s’appelle Ben d’ailleurs) vont devenir soit jedi, soit pilote, mais un dans le lot va tomber du Côté Obscur et tuera ses cousins. Faites des gosses ils disaient. 

Il y a beaucoup de questions qui me taraudent l’esprit quant à l’avenir de Kylo Ren. Comment vont se présenter les confrontations entre Kylo/Luke, Kylo/Leïa (s’il y a) et comment ça va se passer ? Est-ce que Kylo va monter en puissance pour devenir l’homme qu’il veut devenir ou reviendra-t-il du bon côté ? Et est-ce que Chewie va se venger de la mort de son frère d’arme comme il a essayé de le faire ? Quand tu penses qu’il a vu ce gamin grandir et commettre un parricide sur la personne de son meilleur ami, c’est moche. En tout cas, j’ai vraiment hâte de voir comment les liens familiaux vont être traités dans les prochains films. Avec ce qui se profile autour de Kylo Ren et de Luke (peut-être même avec Rey si on en croit certaines rumeurs), ça risque d’être pas mal du tout.

Les adieux d’une gamine

Dans la vie d’un(e) fan, il faut savoir faire face à beaucoup d’émotions et d’événements, dont l’un des plus durs est de dire adieux à un personnage aimé. Je ne vous cache pas que la mort de Han Solo, tué par son propre fils (putain de vie), m’a dévastée. Je ne m’en suis toujours pas remise.

giphy
Je devais ressembler à ça (avec les lunettes 3D par-dessus les lunettes de vue) en faisant bien attention à rester silencieuse à côté de ma pote qui, d’après son propre aveu, est restée assez stoïque.

Bordel à pines. Han Solo est mort et mon enfance pulvérisée d’un coup de sabre laser. Je ne vais pas leur reprocher d’avoir tué un de mes héros préférés et je dirais même que je me vois bien raconter à mes futurs Mini-moi que « maman elle a vécu en live au ciné la scène culte où Han Solo meurt et que maman elle a pleuré. »

Ce qui est le plus triste c’est qu’en y réfléchissant bien, Han Solo c’était quand même le mec qui n’avait rien demandé à personne, qui ne croyait en rien ni même à la Force avant de connaître Luke et qui en épousant Leïa (ce qu’on suppose) ne savait pas dans quel merdier sa vie et sa descendance allaient être jetées. La tragédie qui entoure le trio est d’ailleurs assez poignante. On les avait laissés tout jeune, tout content d’avoir vaincu l’Empire et les Siths et on les retrouve vieux et fatigués face à l’échec cuisant de leurs efforts et de leur cause. J’imagine sans mal la douleur qu’ils ont pu vivre lorsque Ben/Kylo Ren s’est éloigné pour rejoindre le Côté Obscur, faisant voler en éclat la famille qu’ils s’étaient construite. Voilà encore une histoire bien joyeuse.

Finito 

C’est bon, j’ai terminé. J’ai condensé et résumé comme j’ai pu toutes ces phrases et ces idées qui me tournaient dans la tête continuellement depuis un mois et demi. Il fallait que ça sorte, même si le résultat est un peu long. 

giphy

Sur ce, je vous laisse digérer tout ça en espérant que ça vous a plu (merci aux courageux qui auront lu l’article en entier <3) et n’hésitez pas à me donner votre avis, ça m’intéresse grandement. Pour ma part, enfin libérée délivrée de cet article qui m’aura pris beaucoup sur mon temps de lecture, je retourne à mon bouquin et à mes petits billets.

29 réflexions sur “Star Wars VII : Le feedback, un mois plus tard.

  1. J’ai beaucoup aimé ton article ! Et puis j’aime bien les articles longs, il y a de la matière ^^
    J’avoue que moi j’ai eu plus de mal avec Kylo Ren et Finn mais c’était super intéressant d’avoir un autre avis !

    J'aime

  2. Alors j’ai lu l’article en entier(sans être une aficionado de la saga, c’est dire que tu m’as fait rigoler!) et j’ai trois remarques:
    1° »Abrams ne sait toujours pas te poser une scène ni une ambiance plus de 2 min sans faire exploser tout ce qui bouge et du coup foire des moments  » => Nan mais après une longue discussion sur son cas avec l’Alter Ego conjugal on en est venus à la conclusion que c’était une forme de TOC, comme un syndrome de Tourette en somme. XD

    2° Donc toi aussi tu triches aux Sims, bienvenue !

    3° Tuer Han Solo c’est dégueulasse et puis c’est tout.

    Aimé par 3 people

      1. Ton 2) 😂😂😂 ! Ça promet pour Londre 😝 et pour le 1) je pensais presque en faire un article: la tourette visuelle des réalisateurs. Au programme : JJ Abrahms, Michael Bay et Luc Besson. Mettez vos lunettes !

        Aimé par 1 personne

  3. Rhalalalalala mais quel article de la mort qui tue ! Bravo ! J’ai beaucoup aimé le film (sans être une fan absolue, j’ai tout vu et j’aime bien, c’tout), principalement notre amie Rey pour les mêmes raisons qui t’ont agacer (et qu’après la lecture de ton billet, je partage finalement) et BB8 (<3 amour tout plein <3). Le problème avec Rey, c'est qu'on est pas capable de faire un perso féminin crédible, c'est à dire que soit elle est méga badass sans jamais douter de rien, soit c'est une nouille pleurnicharde qui peut rien faire sans un mec, j'avoue que j'aime bien la première solution, surtout dans notre cas précis. Et en plus, je la trouve jolie sans être pimbêche ou parfaite (voilà. Argument un peu inutile mais quand même, on aurait pu avoir Meghan Fox en pantalon blanc plus blanc que blanc, alors saluons l'initiative ^^).

    Je te rejoins totalement sur le "mal au coeur" pour la transition "happy end" "début apocalyptique" et pour la larmichette à la mort de ce pauvre Han Solo (par son propre fils, c'est vraiment moche)(et le cri de Chewie à ce moment ! Snouf quoi…)

    M.Pumpkins (ce bougre) n'a pas du tout aimé (pour des raisons que j'aimerai bien développer dans un billet "critique alternée)(genre dans 10 ans)(parce qu'il est pas motivé)(toujours le bougre)…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Miss Pumpkins !! :D

      Non mais oui clairement, le personnage de Rey est assez symptomatique de notre époque. Les producteurs ont du mal déjà à la base, moins maintenant grâce à Hunger Games qui a ouvert la voie, à mettre en avant un personnage féminin dans une grosse production. Il faudra attendre encore quelques années avant qu’on accepte qu’une fille ne doit pas être forcément ultra badass et plus forte qu’un mec pour être intéressante. Le pire c’est qu’il y en a qui savent très bien faire : le personnage de Ripley dans la saga Alien est topissime (qui même si elle est bad ass surtout à la fin, connaît une sacrée évolution, y’a qu’à voir dans le 1er film).
      Je ne déteste pas Rey, loin de là, je la trouve plutôt choupi et moins agaçante que je ne l’aurais cru, mais c’est cette manière de concevoir les héroïnes qui me fout en boule. Et aussi cette histoire des jouets à l’effigie de Rey retirés des rayons (pendant un temps), parce que Disney, je cite, « pensait que les garçons ne voudraient pas acheter un jouet pour « fille » » nan mais ils ont pas un peu fumé la moquette eux !

      Bref.

      Oui j’ai vu ton commentaire au Capharnaüm Eclairé. Mais oui pousse le à faire un billet à quatre mains. Déjà ça pourrait être vachement sympa, le Pour et le Contre de M. et Mrs Pumpkins, et puis j’aimerais beaucoup beaucoup connaître son opinion (tu peux le lui dire si ça peut le motiver ^^).

      Aimé par 1 personne

  4. Moi aussi j’ai lu jusqu’au bout et tu as bien fait de le faire. J’aime les avis qui viennent du coeur et c’est le cas de celui ci ! ^^
    Tu es déjà passée par chez nous et tu sais ce que je pense de ce volet ci. Tu sais aussi ce que je pense des perso, on se rejoint sur certains points, pas sur d’autres mais on est d’accord sur une chose : Non mais pas Han Solo BORDEL !!!!

    Aimé par 1 personne

  5. Alors j’ai lu jusqu’au bout, mais j’ai attendu de ne plus être au boulot XD
    D’autant que je pensais que j’aurais matière à commenter, c’est le cas.
    Donc je partage tout à fait ton opinion sur Rey, à qui la maîtrise de la Force vient sans mentor et plus facilement qu’à Anakin et Luke qui étaient déjà censés être super-méga-spéciaux. Je n’avais pas poussé la réflexion sur les possibles raisons des scénaristes pour le faire, je me suis juste dit que c’était une facilité scénaristique, comme d’autres choses.
    L’autre problème avec le montage à la Abrams qui n’arrive pas à faire durer ses scènes sentimentales, c’est que j’ai eu du mal à m’attacher aux nouveaux personnages. Donc déjà, Kylo me tape sur les nerfs, comme tous les ados en pleine crise d’ado. Et quand il chouine parce qu’il est attiré par le côté lumineux, ça me fait plutôt rigoler qu’autre chose, on dirait une parodie. Pov’ bichon va, attiré par le bien.

    Et le temps d’arriver à la scène finale de Han, déjà j’avais lu un spoiler donc je m’y attendais, et je trouvais toute l’histoire tellement cousue de fil blanc que de toute façon je le voyais venir. Ce qui m’a un peu gâché l’effet, car mon agacement a court-circuité l’émotion (en fait c’est la réaction de Chewie qui m’a remise un peu dans l’émotion, du coup. Pauvre carpette…).

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Fan Actuel ! Vous êtes tous choupi <3
      Ah quelqu'un qui a le même avis sur Rey ! Il m'a fallu pas mal de temps avant de comprendre pourquoi Rey ne m'avait pas enthousiasmée. Pas facile hein.
      Je suis tout à fait d'accord avec toi, on nous laisse pas le temps de nous attacher, ni même de connaître les personnages. A vouloir tout caser, ils en ont oublié le principal. Rien que la "bromance" qu'on tente vainement de nous faire croire entre Finn et Poe est trop rapide. D'ailleurs Poe "Qui es tu ? A quoi tu sers ?". Y'a clairement trop de personnages, trop de micro intrigues qui ne servent à rien parce que pas développés. La scène du raid sur l'étoile de la mort de service est sans aucun intérêt. Pas d'enjeux dramatiques, pas d'émotions. Que dalle, peau d'zobe.

      Je reconnais que Kylo ne fait pas l'unanimité justement à cause de la crise d'ado. J'avoue que c'est mon penchant pour les êtres torturés et les méchants de film (et de la famille Skywalker pour le coup) qui parle.
      Cependant, je suis d'accord que la scène de la mort d'Han Solo est hyper mal montée, réalisée et orchestrée. On a même perdu John Williams sur ce coup là. Tu sens à dix mille la mauvaise tournure que vont prendre les événements. Dès qu'on voit Han Solo jeter un regard à Kylo avant de crier son nom, je me suis dit "Allez vas y c'est bon, tu vas mourir". Mais bizarrement, ce n'est pas la réalisation d'Abrams qui a provoqué des émotions chez moi (ma crise de larmes, oui appelons les choses par leur nom), car franchement elle ne laisse la place à aucune émotion je te rejoins là-dessus, mais c'est moi toute seule en voyant l'acte en lui-même, la signification de tout ceci, et parce que Han Solo quoi.

      Aimé par 1 personne

  6. Bon, j’ai tout lu forcément, parce que je suis fan (et de la 1ère heure, c’est dire…).
    J’avoue que, même si je l’ai vu quelques jours après sa sortie, je n’ai toujours rien écrit au sujet de ce film. (ça, aussi, c’est symptomatique de quelque chose…)
    Ah, la mort de Han Solo, mais quelle mauvaise scène: déjà, on la voyait arriver de loin…..
    Donc, même si dans la famille, les relations père/fils ne sont pas au top (on va dire ça comme ça), cette scène sentait le déjà-vu (et c’est l’un des gros soucis du film également).
    Et puis, non, pas Han Solo, quoi!
    Ensuite, je préfère croire que le suivant nous apportera un peu de …fraîcheur? De clarté? Parce que c’est un peu plat, tout ça – à part les « je t’explose tout dans tous les sens ».

    Aimé par 1 personne

    1. Merci LadyButterfly de ta (première) visite :)
      Je comprends tout à fait cette incapacité à écrire sur ce film. Si je n’avais pas vu tous les autres de la blogo être capable d’écrire quelque chose, je me suis dit pourquoi pas moi. Et puis c’est dur d’avoir vraiment un avis sur un film pareil, quand on est aussi fan.
      Pour la suite, je pense qu’on est tous dans le même cas, à espérer que le prochain pourra enfin s’émanciper du fan service et proposer quelque chose de neuf, de mieux construit et de plus intéressant d’un point de vue narratif. Déjà qu’Abrams ne soit plus à la réalisation, ce n’est peut-être pas plus mal. :)

      Aimé par 1 personne

      1. 1er com mais pas 1ère visite,Charmant Petit Monstre (c’est June qui…..^^)
        Oh, oui, il y a eu bcp de choses écrites (certaines ne servant pas à grand chose, en passant, allez, je sors ma petite méchanceté …).
        J’avais lu chez Maedhros 99 (j’espère que je n’écorche pas son pseudo), sous W.P, un bon compte-rendu, bien fichu aussi.
        Je ne sais pas si j’ajouterais mon grain de sel à ce « Star Wars 7 » (peu inspirée).
        Oui, un bon point si Mr.Lens flare infernal va voir ailleurs (ouh, 2ème méchanceté,j’arrête tout de suite !).

        Aimé par 1 personne

      2. Lens Flare !! Le mot que je cherchais et que je n’arrivais pas à trouver ! Merci ! x)

        Il me semble que j’ai lu un truc écrit par Maedhros 99, j’sais pas si je retrouverais le site, mais ça m’avait bien plu.

        « Certains ne servant pas à grand chose » c’est pas faux ^^

        Aimé par 1 personne

  7. Pardon pour ce geste cavalier mais j’ai très envie de t’embrasser (amicalement s’entend).
    J’ai beaucoup aimé cette critique et il y a pas mal de points sur lesquels nous nous rejoignons (surtout sur le parallèle avec l’UE et si je n’avais pas peur de spoiler en public, j’exposerai bien deux trois choses sur les personnages du film et comment je les vois par rapport à certains personnages des livres – Rey et Kylo en tête). Mais le principal que j’aimerais dire c’est que j’aurais bien aimé voir cette critique être plus longue, honnêtement elle m’a paru courte. Surtout qu’on sent que tu te retiens et point très important : on ne connait pas ton avis sur le film. Certes on sent que c’est mitigé, il y a des bons côtés, des mauvais. Au final, as-tu apprécié tes deux visionnages ? As-tu plutôt été déçue par le film ? Quel est ton avis, le suspense est insoutenable !
    En fait, merci tout simplement pour cette critique (même si ça me donne très envie de débattre du coup).

    Aimé par 1 personne

    1. Mais enlaçons-nous mon ami, je te souhaite la bienvenue et je te remercie pour ce beau commentaire ! ^^

      Personnellement, je suis pas une grande spécialiste de l’UE, n’ayant jamais lu les livres, mais m’y étant intéressée il y a quelques années, j’ai fait des tours sur Wikipédia qui est très bien fourni de ce côté là. Du coup, même si j’ai ma petite idée sur ce que tu supposerais, je n’en sais pas plus.
      C’est marrant que ma critique t’est parue courte, parce que j’ai l’impression d’en avoir beaucoup dit. Mais à la réflexion effectivement, je me suis auto-coupée pour éviter que ça soit trop lourd. Après je t’avoue que je suis incapable de dire si le film m’a plu ou pas, d’où la difficulté que j’ai eu à écrire cet article. Je suis ressortie des deux séances complètement lessivée, plein d’idée en tête mais pas vraiment d’avis tranché. J’ai été incapable de regarder ce film comme un simple divertissement (ce qu’il est par moment) sans analyser ce que je voyais à l’écran. Malgré tout je peux te dire ceci : dans l’ensemble et si on regarde en arrière ce qui a été fait dans les derniers films SW sortis à ce jour, je le trouve plutôt pas mauvais.
      Même si ma remarque sur la réalisation d’Abrams est plutôt acerbe, j’admets qu’elle a de bon côté. Rien que le plan du rayon laser figé par Kylo Ren au tout début du film pourrait me suffire à pardonner Abrams pour avoir eu l’idée de faire un truc pareil. On sent bien chez lui une complète fascination de gosse pour cet univers et certains plans le montrent. Et les quelques autres « nouveautés » comme l’humanisation des Stormtroopers m’ont bluffée également.
      Mais, et je dirais comme à chaque dans un film Abrams, il y a autant de bons côtés que de mauvais, à mes yeux, d’où cet avis un peu en demi teinte.

      Et toi alors ? Qu’en as-tu pensé ? Parce que je cause, je cause mais moi non plus je ne connais pas tellement ton avis à part que nous partageons apparemment les quelques points que j’ai lancés dans ma critique.

      Aimé par 1 personne

      1. Merci pour cette réponse. Je comprends bien la difficulté à juger de ce film.
        D’ailleurs, je dois dire que je suis un cas un peu particulier car j’ai lu le livre (plusieurs fois) avant de finalement voir le film. De fait, j’ai eu une meilleure compréhension de l’histoire et j’ai évité certains défauts du film. Franchement, quand j’ai vu le film, ma première réaction (enfin ma deuxième parce que forcément j’ai commencé par sentir les larmes monter avec le texte d’intro et la musique) fut de me dire que tout allait beaucoup trop vite. Ça vient peut-être du fait que j’avais lu l’histoire avant et donc que j’avais eu le temps de l’assimiler mais voir toutes les scènes s’enchaîner de la sorte, j’ai eu la désagréable impression qu’il y avait un cahier des charges hyper strict à remplir et qu’il fallait caser un maximum de choses en un minimum de temps. Il faut bien dire qu’en plus avec tous les passages qui font miroir avec la trilogie (détail amusant : Rey dans le film a 19 ans, le même âge que Luke et Leia dans l’Episode IV) n’a fait que me renforcer l’idée du cahier des charges hyper strict.
        Concernant les personnages, j’aime bien Rey mais je l’ai trouvée beaucoup trop forte, comme tu l’évoquais aussi. Enfin, c’est plus le fait qu’elle n’a pas eu le temps d’avoir une évolution, on nous la livre à l’état de base et l’instant d’après à l’état de sauveuse de la galaxie badass. Il manque tout le côté apprentissage entre les deux. Luke a eu Obi-Wan avec lui au tout début et il a mis du temps avant de faire quoi que ce soit d’héroïque (il faut attendre la fin du deuxième film pour son premier combat au sabre laser). D’ailleurs, la scène de l’interrogatoire de Kylo Ren sur Rey, heureusement que je l’ai lue dans le livre avant de voir le film, sinon je l’aurais trouvée vraiment ratée. Le livre la présente tellement mieux. Certes c’est difficile à retranscrire sur un film mais tout de même, la comparaison est édifiante. Cela dit, on a toujours le même sentiment qu’elle arrive à manipuler les esprits sans être entraînée (ce qui est impossible). Limite, ça me fait partir dans quelques théories farfelues, du genre elle a commencée à être entraînée par Luke avec les nouveaux Jedi mais du fait de la rébellion de Ben Solo, elle a été « récupérée » (par sa mère probablement) et envoyée sur une planète plus ou moins abandonnée pour que Ben Solo ne puisse pas la retrouver. Et possiblement, Luke lui a un peu effacé la mémoire pour la protéger. (Bon c’est une théorie très farfelue mais tout ce côté beaucoup trop forte de Rey manque de rationnel et j’ai besoin d’une explication.)
        D’ailleurs le Ben Solo / Kylo Ren, pour moi est l’opposé de Rey. C’est le personnage qu’on pense au début voir comme l’apothéose de son rôle alors qu’en fait il est en totale évolution, il est perdu et se cherche. Tout ceci le rend tellement humain et la scène avec Han m’a presque donné envie de pleurer pour lui (s’il n’avait pas tué Han). Je revois en Rey et Ren mes deux personnages préférés de l’UE Star Wars, enfin pour le moment des sous-versions de ces personnages mais sans avoir eu le temps de m’attacher à eux.
        Parce que c’est un autre problème que j’ai avec cette histoire, autant le film va très vite mais l’histoire en elle-même s’attarde très peu sur les personnages. Il est difficile, pour moi, de m’identifier à des personnages ou simplement les apprécier quand ceux-ci sont perpétuellement envoyés d’une situation dangereuse à une autre, sans répit, sans moment pour les poser et les voir être normaux. Et que dire de la mort de Han… Le moment qui devait être terriblement poignant mais qui est tout aussi vite expédié parce qu’il faut vite passer à la suite du film.
        A côté de tous ces points négatifs (ok, j’ai peut-être un peu beaucoup défoncé le film sur ce que j’ai raconté pour le moment ^^ ), il y a bien heureusement des très bons points à cette histoire. Même si on n’a pas le temps de s’attacher aux personnages, je les aime bien dans l’ensemble (sauf Snoke, Snoke n’existe pas, Snoke est une illusion, il ne peut en être autrement). BB8 est génial. Les bases qui sont posées là amènent des choses intéressantes. J’étais ressorti de ma première lecture avec un grand sourire (bon ok, je m’étais arrêté le temps de pleurer la mort de Han avant de reprendre), je l’ai lu une deuxième fois, une troisième. Bon après l’euphorie est retombée et le recul m’a fait voir les travers que je ne relevais pas. Il y a aussi une part de moi qui est terriblement gêné de voir qu’on a retiré tout l’UE du canon pour « ça » (enfin ça vaut plus pour le nouvel UE dans son ensemble que juste l’Episode VII).
        Donc bon dans l’ensemble, je suis déçu. Alors c’est super bien d’avoir du nouveau Star Wars en film mais ce nouvel épisode me laisse un gros goût de déception. J’ai vraiment le sentiment que le cahier des charges était trop serré pour laisser de place à la créativité. C’est divertissant mais c’est presque du seven up de la trilogie IV-V-VI.
        D’autant qu’avec la scène finale (ratée) entre Luke et Rey, j’ai l’impression qu’on arrive au moment dans la trilogie où Luke va voir Yoda donc je crains encore un manque de créativité pour la suite. Mais bon, je vais quand même attendre avec impatience le prochain film parce que Star Wars (oui ça marche toujours).

        (Et je me dis que je me suis bien trop étalé. Désolé pour le pavé, j’espère qu’il ne sera pas trop confus.)

        Aimé par 1 personne

      2. Désolée si j’ai mis un peu de temps à te répondre, je voulais faire les choses bien et pas à la va vite.

        J’ai eu la même impression, sans avoir lu livre (d’ailleurs c’est quoi ce livre ? il date de quand ? Je suis allée voir ton blog sans avoir eu le temps de m’y pencher vraiment et j’ai vu que tu as une catégorie sur l’UE Star Wars, j’irai voir. D’ailleurs, tu n’as pas un peu les boules que Disney et Lucasfilm rejette complètement l’UE au profit du leur ?), qu’il y avait un cahier des charges qu’ils étaient tous obligés de suivre. En même temps je peux les comprendre, ils ont la lourde tâche 1) de faire aimer le film à ceux qui ont détesté la prélogie 2) à ceux qui ont aimé la prélogie 3) à ceux qui ne connaissent pas vraiment star wars, je pense au jeune public. Je pense qu’ils ont eu les poings liés sur pas mal de choses.

        Je te rejoins sur la non évolution de Rey, personnage qu’ils ont précipité sans prendre le temps de le développer. D’où ma réflexion, qu’est ce qu’ils préparent pour la suite ? Ils sont allés tellement vite qu’ils vont être obligés à moment ou un autre de ralentir dans le second volet. Ton hypothèse est très intéressante effectivement sur la possible première formation de Rey. On nous cache des zones d’ombre pour plus de suspens sur qui elle est, mais ce qui me dérange c’est que ces quelques réponses qu’on aura par la suite, auraient déjà dû figurer dans ce film. D’oû cette impression qu’on nous a montré et appris que très peu de choses, d’où l’impression d’avoir eu affaire à une grande scène d’exposition où aucun enjeu n’a été réglé, aucune question résolue.
        Truc tout bête, Luke on savait qu’il était dans le premier film. Fermier, orphelin élevé par son oncle et sa tante. Point barre. Ça permet de nous attacher à lui et de savoir qui il est. Après qu’on apprenne l’identité de son père, d’accord, mais ça vient plus tard et c’est une très grosse surprise, on ne s’y attendait pas. Or là avec Rey, on ne sait pas qui elle est ni si elle sait qui elle est (a-t-elle encore des souvenirs de ses parents ?) et on nous dit « Nan mais c’est le Suseupens, on vous prépare la grande révélation comme dans l’épisode V, on vous dira ça dans la suite ». Bah nan, j’ai pas envie qu’on me dise que je dois me préparer à une surprise, d’attendre le prochain film pour connaître un minimum qui est ce personnage principal qu’on nous présente et qu’on veut qu’on aime.

        Tu soulèves le problème général du film et la réalisation d’Abrams : on prends pas le temps, on pose aucune ambiance, aucune scène, tout va trop vite. J’ai été furieuse du traitement de la scène de la mort d’Han Solo. Ça aurait dû être épique, mais elle a été baclée. Même la musique (j’y suis très sensible dans un film) n’arrive pas à se poser pour nous donner la possibilité de ressentir des émotions, nous laisser le temps de vivre la scène. Ça me fait penser qu’ils ont à mon sens raté le moment où Kylo enlève son masque. Ce n’est pas à la scène de l’interrogatoire qu’il aurait dû se dévoiler, mais bien face à son père.
        Ça aurait eu plus d’impact si on avait vu le visage de Kylo au moment où le fils perdu se dévoile face à son père. Quel intérêt (à part voir le visage d’Adam Driver plus longtemps) d’enlever son masque face à Rey ? On perd une part de symbolisme et
        le côté mythique qu’aurait dû avoir la scène Han/Kylo.

        Par contre je ne trouve pas que la scène finale Luke/Rey soit ratée. Oui ça fait peut-être redondance à Luke/Yoda d’un point de vue narratif, mais au contraire je trouve que c’est la seule scène du film où on pose une ambiance, une charge émotionnelle, on pose des enjeux, on laisse la musique se libérer pour accompagner nos émotions, tout ça sans dialogue, sans explosion. C’est la seule fois du film où on a pas besoin de dialogue pour comprendre ce que ressens un personnage, ici Luke, ce qu’il est devenu etc. Le spectateur a le temps d’avoir des émotions, de se poser des questions et de vivre la scène dans toute sa portée symbolique et mythique.

        Aimé par 1 personne

      3. Ahah y a pas du tout de souci. C’est vrai en plus que je me suis totalement enflammé (et j’ai vu après coup que j’aurais dû espacer un peu ce pavé mais je ne pouvais éditer le commentaire ^^ ). D’ailleurs, finalement, j’ai écrit le mien d’avis sur le film et je vais le publier sur mon blog tout à l’heure.

        Pour le livre, en fait à chaque sortie d’un film Star Wars, celui-ci est accompagné de sa novélisation. Donc l’histoire de cet Episode VII, je l’ai lue avant de la voir mais c’est la même (et pour une raison personnelle, je ne pouvais pas aller le voir au cinéma – même si pour le coup j’ai fini par craquer). Et oui, j’ai beaucoup de choses à dire sur l’UE, c’est aussi pour ça que j’ai commencé quelques chroniques sur le sujet (mais pour le moment je n’en suis qu’au tout début, je viens juste de démarrer ^^ ).

        Concernant Rey on est vraiment d’accord. Ça fait finalement partie du manque de contexte global à tout le film. Ils ont voulu faire un divertissement, ils ont oublié de faire une histoire.

        J’avoue, je n’ai pas fait très attention à la musique (certes déjà dans le livre elle n’est pas très présente mais même dans le film je n’y pensais pas du tout) mais maintenant que tu m’en parles, c’est vrai qu’elle ne permet pas d’améliorer le film, elle ne le porte pas du tout.

        Kylo Ren, pour moi, pendant tout le film il montre qu’il est humain, qu’il n’est pas Darth Vader et surtout qu’il est perdu. C’est pour ça qu’il enlève son masque, pour qu’on le voit humain. Vader est froid, c’est une machine, il n’a pas de visager. Kylo Ren est une boule d’émotions qu’il extériorise, il est humain, il a un visage. A mon sens, c’est un anti-vilain (par opposition au terme d’anti-héros qu’on voit régulièrement).

        Comme tu le résumes, au final ça fait quand même beaucoup d’explications qu’il va falloir nous livrer sur les deux prochains films. Ce qui rajoute encore plus de pression à ces films.

        Aimé par 1 personne

      4. J’avais oublié qu’ils faisaient des novélisations après chaque film. Tiens ça pourrait être intéressant d’y jeter un coup d’oeil, notamment pour la scène Rey/Kylo.
        Pour Kylo Ren et son masque, je n’avais pas vu ça sous cette angle, mais maintenant que tu le dis, je comprends mieux.
        Je vais aller voir de suite ton article !

        Aimé par 1 personne

  8. Super article. Bon moi, je ne suis pas une inconditionnelle de Star Wars, loin de là, mais je ne pouvais décemment pas passer à côte non plus. J’en suis ressortie mi-cru mi-cuit. J’ai apprécié le côté décalé/marrant/hommage. J’ai beaucoup moins apprécié le côté remake/peu inventif. Mais j’ai plutôt passé un bon moment, surtout grâce à BB8, que je veux officiellement à la maison comme nouvel animal de compagnie. (Le chat devra faire avec.)

    Aimé par 1 personne

  9. Ping: 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s