The man who left the world

Aujourd’hui, initialement, je devais vous poster mon avis sur Les Assassins de E.J. Ellory. Mais voilà que ce matin, en me réveillant, alors que je regardais l’heure sur le portable, j’ai vu l’unique notification de l’Express : David Bowie est mort. Sur le coup, encore dans les brumes du sommeil, je n’ai pas compris. Samedi soir, chez des amis, on parlait de lui et hier soir tard, alors que je galérais à réinstaller mon ordi, je me suis passée Space Oddity en boucle pour me détendre. Alors, ce matin, l’information a eu du mal à passer, jusqu’à ce que je réalise.

Quand Michael Jackson est mort il y a 6 ans, ce fût un choc naturellement mais il n’y eut pas de tristesse particulière de mon côté. Je n’ai jamais été une grande fan, tout en reconnaissant l’immense talent du Roi de la pop. C’est bien simple, vous pouvez aller voir sur mon Ipod, vous ne trouverez pas Michael Jackson. Alors que David Bowie…

Aujourd’hui, je suis triste. Même si je ne suis pas de la génération Bowie, j’avais envie de le dire. Et parce que je ne pouvais pas ne pas écrire un petit mot en hommage à l’artiste qui m’a le plus accompagnée dans l’écriture de la plupart des billets de ce blog.

Souvent, mes amis m’ont entendue dire que je n’étais pas née à la bonne époque. J’aurais aimé être de ceux qui avaient assisté au concert de Wembley en 85 où Queen a enflammé le stade, de ceux qui arboraient des coupes à crête rousse à l’instar du prince du Glam Rock ou encore de ceux qui ont assisté le 6 juin 1987 au concert donné par David Bowie dans le Berlin Ouest au pied du mur à une époque où cela voulait dire encore quelque chose.

DavidBowie_CreditJimmyKing_20130320_fW7P3412_20130320_63730

David Bowie, c’est Space Oddity, Ziggy Stardust, Life on Mars, Changes, Fame, The man who sold the world, Starman, Rebel Rebel, Golden Years, Let’s Dance… Et tant d’autres.

David Bowie, c’est l’onirisme, la poésie, l’engagement, le rêve, les grands espaces et les étoiles.

David Bowie, c’est un cinéma, une mode, une allure, une élégance. Et des coiffures improbables.

David Bowie, c’est Un garçon pas comme les autres de Starmania.

David Bowie, c’est écouter des chansons en boucle, qui m’ont accompagnée sur la route du lycée, dans l’autocar m’emmenant à la fac, dans le métro pour aller au boulot, pendant l’écriture d’articles ou de fanfictions, durant de très longs trajets en train ou chez moi avec le casque sur les oreilles, tout simplement.

There’s a starman waiting in the sky
He’d like to come and meet us
But he thinks he’d blow our minds
There’s a starman waiting in the sky

Il y a des icônes de la musique qui meurent du Sida, d’une overdose, d’un brutal accident, en pleine gloire, en pleine jeunesse, comme des étoiles filantes embrasées. Pas David Bowie, mort d’un cancer, paisiblement dans son lit, à 69 ans. Certains penseront cyniquement qu’il n’a pas eu la mort digne de son statut de légende. Moi je pense plutôt qu’il a eu la vie que tout grand artiste doit avoir en nous laissant une oeuvre géante et grandiose.

L’homme qui venait d’ailleurs, le drôle de zigue, s’en est allé. Starman a rejoint Major Tom dans les étoiles.

15 réflexions sur “The man who left the world

  1. Tu sais que je suis moi aussi très touchée par la mort de Bowie… Il nous laisse une foultitude d’albums tous plus géniaux les uns que les autres et quelques films mémorables. Il a vécu surtout plusieurs vies en une et ça c’est pas donné à tout le monde.
    Je suis triste mais je me consolerai avec ses mots et ses notes.
    Moi aussi j’en parlais encore samedi dernier, je lui fêtais son anniversaire sur mon profil FB privé vendredi… Il faisait partie de ma vie. Ca ne s’arrêtera pas.

    Aimé par 1 personne

    1. Oh que non ! Aujourd’hui j’ai dû faire échanger mes écouteurs défectueux au service après vente de la Fnac et le gars du SAV a du vérifier la bonne écoute des nouveaux sur mon Ipod. Il est tombé directement sur ma dernière écoute, « Oh! Pretty Things » de Bowie. Le petit sourire de connivence qu’il m’a lancé et son dodelinement de tête quand il s’est passé les autres pistes m’ont fait la journée.

      J'aime

  2. Je me suis pris un joli choc hier matin. Bibi est un peu jeune aussi, mais j’ai été comme qui dirait élevée à ce son, et la première chose à laquelle j’ai pensé en apprenant sa mort, c’est à quel point ma mère allait être triste. Encore un monument qui disparait…

    Aimé par 1 personne

  3. Je partage ta tristesse. J’ai été bercé par Bowie et par d’autres pendant toute mon enfance par mes parents et j’ai aussi souvent entendu que je n’étais pas née à la bonne époque pour la musique (et je suis assez d’accord d’ailleurs…)

    Sa musique continuera à m’enchanter et je la ferai découvrir à mes propres enfants lorsqu’il sera temps.

    Des bisous :)

    J'aime

  4. Voilà un hommage qui me fait plaisir.. c’est drôle car ce que tu écris concernant les disparitions de Jackson et de Bowie, je l’ai dit presque quasiment de la même manière hier à mon cher et tendre (sauf que je n’ai pas d’I-Pod, j’écoute Bowie sur un antique lecteur de CD !!)

    J'aime

    1. C’est marrant parce que moi quand j’ai parlé de la différence entre MJ et DB à mes amis, on s’est écrié et on m’a dit que j’en faisais un peu trop. Comme quoi ça dépend pas forcément des générations toute cette histoire. :)

      Un lecteur CD ? Ingannmic va falloir penser à dépasser les années 2000, hein ;) Moi les miens, je les ai tués à la tâche et n’ont pas fait long feu. Et puis le Mp3 est arrivé. Alléluia.

      J'aime

      1. Oh, y’a du boulot : je n’ai toujours pas de téléphone portable, ni même de carte bleue (oui, oui, je vis en ville, je travaille, je rencontre des gens….). Tu vois, c’est bien avant les années 2000 qu’i faut remonter !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s