10 raisons de bouder la rentrée littéraire

Oui je boude la rentrée littéraire.

giphy (9)

Voilà, c’est dit. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises situations raisons, juste les miennes.

1) Ça m’ANGOISSE. Tout simplement. On en est à combien cette année ? 589. C’est moins que les années précédentes, d’accord. Mais c’est comme si on me mettait dans la plus grande et appétissante pâtisserie du monde et qu’on me demandait de choisir seulement quelques gâteaux. Crise d’apoplexie. Mort instantanée. Charmant-petit-monstre kaputt.giphy (2)

2) Soyons pragmatique, je n’ai clairement pas le budget. Vu que je ne me suis pas encore mise aux partenariats avec les maisons d’édition et que je n’ai pas encore trouvé le charmant milliardaire (on ne va pas loin avec un millionnaire) qui voudra bien m’épouser, inutile de vous dire que les caisses sont vides.

3) Niveau troisième oeil, je suis Sybille Trelawney dans ses plus mauvais jours avec une bonne rasade de Xérès dans le sang. Non, je dois me rendre à l’évidence, je suis nulle question pronostic. Celui que je vais trouver pas bon va se voir décerner le Prix Goncourt. Je préfère rester hiberner dans ma grotte et éviter une humiliation internationale.

giphy (3)

4) Mes chatons, restons lucide. La rentrée littéraire, c’est juste un complot de la matrice pour nous faire avaler la pilule que les vacances sont terminées, qu’il va falloir rentrer chez soi, retrouver ces collègues/camarades de classe et le morne quotidien, en rêvant des vacances de l’été prochain. Sans compter, qu’on voit jour après jours sa peau si joliment bronzée (on en était tellement fier) redevenir blanche comme une merde de laitier. Et ça c’est moche.

giphy (4)

5) Pourquoi lire des romans (broché = coûte une blind, je vous le rappelle) que je n’aurais pas bien choisis, si je n’ai qu’à attendre les avis de mes blogs et critiques littéraires favoris, pénarde dans mon lit, sans avoir bouger un orteil ? Hein je vous le demande !

giphy (5)

6) Je n’aime pas la contrainte. J’aime bien l’idée qu’un livre me tombe dans les mains par hasard au détour d’une librairie ou d’un blog, pas parce que c’était la rentrée littéraire, pas parce que c’est la période « faut faire lire/acheter à tout prix ». J’ai le même comportement avec les soldes. Non mais ne vous inquiétez pas, je vois déjà un psy.

7) Soyons honnête, PERSONNE, à part Superman, ne peut lire 589 bouquins en quelques semaines. Que je m’y mette ou pas, il y aura toujours des petites perles oubliées des médias et de la blogosphère que nous n’arriverons pas à lire. Je me suis fait une raison.

giphy (6)

8) On me dit dans l’oreillette que ça permettrait de connaître l’actualité littéraire, d’être un peu à jour sur ce qui va se dire dans les médias. C’est vrai que j’ai tendance à être au courant après tout le monde et à avoir l’impression de faire des découvertes livresques tous les quatre matins, alors que ça faisait déjà un siècle qu’on l’avait lu. Y’a encore quelques années, je ne savais pas qui était Fidel Castro, alors vous voyez, je ne suis plus à ça près.

9) Non je ne culpabilise pas en boudant la rentrée littéraire. Je me considère déjà comme une mécène du monde du livre très généreuse. Oui monsieur le juge, ma PAL en est témoin.

10) Vous connaissez à me connaître mes petits chats. J’aime bien parfois ne pas faire comme tout le monde.giphy (8)

Et vous les chatons, vous êtes de la rentrée ou pas ? N’hésitez pas à partager votre avis (pourquoi, comment, traumatisme lié à l’enfance…). À BAS LES TABOUS ! 

17 réflexions sur “10 raisons de bouder la rentrée littéraire

  1. Je la suit, mais de loin. Pas le budget non plus. Je wishliste ce qui m’intéresse et j’attends. Soit la parution poche, soit que mon envie se confirme assez pour que je saute le pas. Ça ne fait que deux ans que je suis mais je fais de belles découvertes. Comme j’en fais le reste de l’année…
    La rentrée c’est juste tenter d’être plus attentif parce qu’il y a vraiment beaucoup de trucs, c’est tout.
    Et les prix je m’en tamponne l’oreille avec une babouche. Le seul que je regarde un peu c’est le Goncourt Lycéen parce qu’au regard de son palmarès ce sont ceux qui me tentent le plus ou que j’apprécie en lecture, par expérience. Les autres… bof.
    Donc je n’estime pas bouder, mais je n’y participe pas spécialement ^^

    J'aime

  2. Je ne suis que très rarement la rentrée littéraire. Trop de livres, toujours les mêmes auteurs, des livres qui coûtent un bras… Je note ceux qui m’intéressent et j’attends leurs sorties en poche ou leurs disponibilités à la médiathèque.Et j’arrête de culpabiliser !

    J'aime

    1. Merci Têtedansleslivres ! :D C’est ce matraquage médiatique qui m’exaspère. C’est un peu comme la fête des mères : on te rappelle que t’as une mère comme on te rappelle qu’il existe des livres et que lire bah c’est bien en fait. Captain Obvious, bonsoir !

      J'aime

  3. Très honnêtement, je suis (en partie) la rentrée littéraire depuis que j’ai le blog et que j’ai l’opportunité de découvrir des titres grâce aux SP. Clairement, sinon, je n’ai pas le budget non plus. Le côté « on ne lit que pour dénicher le prochain prix » me saoule royalement, mais dénicher des nouveaux talents, ça par contre, ça m’intéresse, je suis vachement premier roman, et à cette période, faut pas s’en cacher, on est plutôt servi si on sait voir au delà de Nothomb et compagnie.

    J'aime

  4. Tu m’as bien fait rire !! Je me range à tous tes arguments mais surtout au dernier : être en train de lire les mêmes livres que des centaines de personnes en même temps, m’angoisse terriblement. Et avoir l’impression qu’une entité médiaticommerciale a décidé de ce que je devais lire, et à quel moment… quel cauchemar !

    Aimé par 1 personne

  5. L’élément 5 est souvent la raison principale pour laquelle je lis très rarement des livres de la rentrée littéraire. Enfin, je pourrais aller à la bibli aussi mais bon… Ton argument 7 est aussi l’une des causes principales trop de romans tuent les romans XD
    Super article ne tout cas (ça fait déculpabiliser de ne pas y participer même si on aime lire ^^)

    J'aime

  6. Je dois en lire un chaque année, c’est celui que je récupère quand Price ministre organisé son opération, et ca s’arrête là (et encore, je n’ai pas été sélectionnée l’année dernier, j’en ai pas fait une marmelade ^^).

    A peu près rien à voir, mais ton gif du point 7, tu sais d’où il est tiré ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s