Bilan Juin 2015 avec un parfum d’été

Salut mes chatons ! Avez-vous passé un bon mois de juin ? Ça va, vous souffrez pas trop de la chaleur ? Canez pas tout de suite, on fait d’abord le bilan. Après vous ferez ce que vous voudrez.

Encore une fois, le mois de juin côté lecture fût très agréable. J’ai essayé de varier le plus possible les genres, les nationalités, l’épaisseur des livres etc… et je suis assez fière d’avoir bien dosé (limage d’ongles sans modestie).
IMG_0308

5 lectures rien que ça !

Loin de la foule déchaînée – Thomas Hardy  : Comment bien commencer un mois avec un beau Coup de coeur ! J’ai été ravie par l’élégance de l’écriture, cette délicatesse et cette intuition à décrire les sentiments amoureux et cette très belle histoire d’amour. Et puis, j’ai réussi, enfin !, à aller le voir au ciné. Très belle adaptation fidèle, les acteurs sont formidables et la musique sublime. À ranger dans les films « doudou-chocolat-tasse de thé-slanket bûcheron » à côté des adaptations de Jane Austen et des soeurs Brontë.

Les Outrepasseurs, T2 – Cindy Van Wilder : Un retour haletant auprès de Peter et des siens, dans cette guerre acharnée où l’ennemi n’est pas clairement défini. Même si j’ai été scotchée et vissée dans mon fauteuil, j’ai peut-être moins adhéré que le premier, mais ça je vous l’explique dans mon billet. Le 3e et dernier tome m’attend sagement sur ma cheminée. Lecture de juillet en vue !

Les corrections – Jonathan Franzen : Peut-être l’unique Bémol du mois. Lecture commune rocambolesque avec Ingannmic, je me suis laissée deux jours pour le lire ce qui pour un pavé de 700 pages, c’est extrêmement peu et particulièrement téméraire, voire carrément con.

Prague fatale – Philip Kerr : J’ai presque entièrement écrit le billet (posté certainement demain). J’ai un petit retard — et un poil de l’épaisseur d’un bambou dans la main — dans l’écriture de mes avis. Mais maintenant que j’ai plus de temps pour moi, je vais pouvoir régler ça.

Avenue des Géants – Marc Dugain : (Billet en cours) Je vous en parlerai plus longuement, mais cette lecture m’a laissée un peu sur ma faim. Je n’ai pas eu la petite montée de « waouh », le petit piment qui te fait vraiment aimé un livre. Je sais pas, c’était un peu bizarre. (Je vous tease pas mal, avouez !).

Et le petit bonus 

10 livres à ne PAS lire l’été : Vous avez compris ? C’est bien.

Bon c’est pas que je m’ennuie, mais je dois retrouver les Manteaux de Gloire, mes nouveaux copaings (le moral des troupes n’est pas jouasse, y’a des trucs pas cool qui leur arrivent). Je vous souhaite un excellent mois de juillet mes lapins !

6 réflexions sur “Bilan Juin 2015 avec un parfum d’été

  1. Aaaah tu me fais envie avec tes Manteaux, tellement hâte d’avoir ton avis ! Bon je note au moins Loin de la foule déchainée parce que de toutes façons tout le monde me tente à mort avec en ce moment et moi je sais pas dire non.
    Joli bilan, j’espère que tu feras de jolies découvertes en juillet, mais je m’inquiète pas trop pour ça. ;)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s