Moonlight Mile – Dennis Lehane

Je ne poste pas souvent un billet sur les livres de Lehane bien que j’en lise énormément (je dois les avoir tous lus), sauf lorsqu’ils m’ont beaucoup plu. Or, aujourd’hui c’est différent. Je ne fais pas ce billet parce qu’il m’a plu, au contraire  ! C’est triste à dire, mais pour le coup, Lehane m’a déçue.

Moonlight Mile est la suite de Gone Baby Gone, 12 ans après. On retrouve nos deux héros préférés, Kenzie et Gennaro ou devrais-je dire maintenant les Kenzie, car  le couple de détectives s’est marié ! L’enjeu de ce roman est de retrouver (encore une fois) Amanda McCready, la gamine de 4 ans enlevée dans Gone Baby Gone, maintenant agée de 16 ans. Alors pour ceux qui n’ont pas lu la première enquête sur Amanda, inutile de vous dire que votre lecture de ce nouvel opus va être semée d’embûches. On revient sur la façon dont s’est terminé Gone Baby Gone et sur la fameuse décision de Patrick qui changea leur vie.

Comment Moolight Mile a-t-il pu me décevoir alors que, soyons franc, Lehane en a écrit des moins bon (Sacré par exemple) et je les ai aimé quand même ?

Eh bien tout vient de cette fameuse union officielle des détectives. Je me suis rendue compte à la lecture de ce livre que même si au fil des romans l’histoire policière n’était pas top, le duo Kenzie/Gennaro et leur humour relevaient  toujours le niveau. J’étais prise bien plus avidement par leurs péripéties et leur histoire d’amour que par le reste de l’enquête. Malheureusement, en les mariant, ce qui était au départ une bonne idée mais qui s’est révélée très mauvaise, Lehane leur a enlevé tout leurs attraits, ce petit plus original qui pimentait les romans. La tension sexuelle qui alimentait toutes leurs enquêtes disparaît avec les vannes piquantes qu’ils s’envoyaient. Même l’humour de Patrick ne fait plus l’effet escompté, à croire que l’enquêteur quadragénaire n’a plus le cœur à faire rire. Eh oui ! Qui dit mariage dit problèmes familiaux, d’argent, d’enfants et tout le toutim !

Le pire ? Angela Gennaro, la belle italienne, indépendante, sexy, qui est incapable de cuire un croque-monsieur sans brûler une cuisine, celle qui boit des bières en regardant un match de foot et électrise de désir son associé et compagnon,  est devenue une sorte de desperate housewife. Ça c’est ce qu’on appelle une douche froide ! Bon c’est vrai, elle revient un moment pour aider son mari. Mais quand même !

L’ensemble de la petite famille Kenzie tend à prendre des allures de sitcom américaine. Si on rajoute Bubba, le sociopathe hyper attachant, en tonton hyperprotecteur cela devient « Happy Day » au pays de « Scarface ». Bizarre le mélange !

Pour ce qui est de l’enquête, elle est un peu tirée par les cheveux même si c’est intéressant  de savoir ce qu’il est advenu de la petite Amanda après son kidnapping. Et pourtant, ça s’essouffle assez vite, l’improbabilité de certains passages prend le pas sur l’histoire, Patrick en a ras le bol de son boulot et nous aussi. On peut le comprendre, son train de vie est épuisant et très dangereux, alors quand on a une famille, difficile de laisser les méchants à la porte de chez soi.

Bref ! Dennis Lehane nous signe avec Moonlight Mile  la fin du duo Kenzie/Gennaro et de leurs aventures. La lecture de ce livre m’a fait prendre conscience que le duo me manquait déjà cruellement. Serais-ce l’opus de trop ? Je me le demande…En tout cas, j’attends avec impatience le prochain roman de notre cher auteur, policier, historique ou autre… Allez Dennis ! A ton clavier !

Une réflexion sur “Moonlight Mile – Dennis Lehane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s