Tome 1, Le trône de Fer, G.R.R. Martin.

Depuis deux ou trois ans j’avais arrêté les romans Fantaisy et de SF pour me plonger dans la littérature dite « légitimement » culturelle. Et puis, il y a une semaine en allant sur Livraddict et sur la littérature Fantaisy, j’ai eu envie tout d’un coup de commencer la saga de George R.R. Martin Le Trône de Fer.

Petit récapitulatif:

G.R.R. Martin est un auteur, scénariste et producteur américain au cinéma et à la télévision. Sa saga Le Trône de Fer comporte 4 tomes intégraux, autrement dit 12 « petits » tomes édités chez « J’ai lu » en France depuis 2001. La saga n’est pas encore terminée puisqu’on attend encore l’arrivée de 3 tomes intégraux initialement prévus depuis sa création. Et cerise sur le gâteau, une adaptation télévisuelle est en cours sur la chaîne HBO, attendue pour 2011.

Tome 1: Après avoir tué le monarque dément Aerys II Targaryen, Robert Baratheon est devenu le nouveau souverain du royaume des Sept Couronnes. Tandis que qu’en son domaine de Winterfell, son fidèle ami le Duc Eddard Stark rend paisiblement la justice. Mais un jour, le roi Robert lui rend visite, porteur de mauvaises nouvelles : le trône est en péril. Stark, qui s’est toujours tenu éloigné des affaires du pouvoir, doit alors abandonner les terres du Nord pour rejoindre la cour et ses intrigues. L’heure est grave, d’autant qu’au-delà du Mur qui protège le royaume depuis des siècles, d’étranges créatures rodent.

Mon avis :

S’approchant des Rois Maudits et d’Excalibur, la saga Le Trône de Fer plonge son lecteur dans les intrigues de cour et de pouvoir à travers de nombreux personnages tous assez différents. La difficulté de rentrer dans le récit vient sans doute de là : la multitude de personnages qu’il faut apprendre à connaître tout au long du roman. Ce premier tome pose les bases de la saga  en y implantant l’origine du royaume des Sept couronnes à l’avènement au trône de Robert Baratheon. Chaque chapitre est écrit selon le point de vue d’un des personnages, généralement l’un des membres de la famille Stark qui est au cœur de ce tome. C’est parfois dur et cruel, mais on se plonge très vite dans cet univers de Fantaisy chevaleresque. Les personnages sont bien décris autant physiquement que psychologiquement ce qui a pour effet qu’on se les imagine nettement.

Malheureusement, il y a de nombreux points négatifs non pas sur le fond mais sur la forme. En effet, la lecture devient difficile face aux nombreuses fautes de traduction qui font de certaines tournures de phrase de l’incompréhension totale. Il m’a fallu sur certains passages répéter les phrases ou les expressions dans ma tête pour comprendre leur sens. Le travail de traduction a été odieusement bâclé, je dirais même qu’à ce niveau c’est du foutage de gueule. A tel point, que je ne saurais dire si l’écriture maladroite et parfois pompeuse est dû à l’auteur ou au traducteur. J’ai même trouvé des fautes d’orthographe !  Cela montre bien la considération que porte les maisons d’édition pour la littérature Fantaisy. Ils ne sont même pas capable de trouver de bons traducteurs ! Dernière chose, je n’aime pas la façon dont l’éditeur à découper les tomes. Le premier ainsi que le second fait déjà parti d’un seul et même tome dans la version originale. Pourquoi découper petits bouts par petits bouts ? Pour nous faire payer davantage ? En tout cas ça ne met pas en valeur le récit puisqu’on a l’impression qu’il est tronqué.

Toutes ces petites choses desservent malheureusement la lecture. Malgré tout, l’histoire est vraiment prenante et on a très envie d’en apprendre davantage arrivé à la dernière page de ce premier tome prometteur.

Le Trône de Fer, George R.R. Martin, 476 pages, 8€.


8 réflexions sur “Tome 1, Le trône de Fer, G.R.R. Martin.

  1. Je suis totalement d’accord avec toi, le récit est difficile d’accès et les tournures de phrases parfois compliquées… Donc même si l’histoire de fond est intéressante, c’est difficile d’avancer dans la lecture… Je me suis arrêtée à la fin du tome 4 et j’ai du mal à me relancer pour la suite! Certains personnages sont prépondérants dans certains tomes, d’autres sont à peine visibles, ce qui est dommage ! Mais bon je compte quand même lire tous les tomes. Après quand, c’est une autre histoire :)

    J'aime

  2. J’ai toujours voulu me lancer dans le Trône de Fer mais il s’agit d’un très long cycle qui n’est pas encore terminé, ça me rebute un peu.
    Concernant les éditeurs c’est devenu une habitude ils ont fait la même chose avec les livres de Robin Hobb et je trouve ça vraiment dommage.

    J'aime

    1. Alors si je puis me permettre également, cela arrive malheureusement, une ou plusieurs fautes arrivent à tromper mes nombreuses relectures, et j’en suis désolée. Cependant, contrairement au traducteur de la saga le Trône de Fer, je ne suis pas payée, je ne suis pas une professionnelle et j’écris pour le plaisir, Contrairement aux lecteurs de la saga et donc du traducteur, ceux qui me lisent ne sont pas obligés de payer 7 euros et des poussières. Et puis dernière petite chose, en quoi suis-je « un(e) traducteur(trice) » ? En tout cas, je te remercie pour ton commentaire très constructif. A la prochaine ! :)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s